PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Sonko 1 - Le Sénégal ou le déni d'Etat en continu (Par Ousmane Sonko)

Le Sénégal ou le déni d’Etat en continu (Par Ousmane Sonko)

Le drame survenu à Bignona ce week-end avec l’accident d’un bus de transport public, au-delà du lourd bilan en pertes humaines (5 morts, 65 blessés dont 35 toujours dans un état critique), remet à nu la faillite de l’État du Sénégal dans les secteurs où il est le plus attendu (éducation, sécurité, chômage, réduction de la pauvreté et, en l’espèce, santé publique). L’accident a eu lieu le samedi 17 août au matin à hauteur du village de Badiouré.

Les premiers secours ont constaté deux morts sur le coup et ont transporté les blessés vers Bignona, chef-lieu du département, qui ne dispose que d’un seul et unique centre de santé dont la capacité d’accueil est quasi nulle: il ne dispose pas de service de radiologie, ni d’IRM. Ce qui fait office de « bloc opératoire » n’a jamais fonctionné depuis son ouverture parce que simplement l’État ne parvient pas à trouver un chirurgien à y affecter.

Pire, il n’a pas été pourvu à la suppléance du médecin-chef, absent depuis plusieurs semaines pour raison de pèlerinage à la Mecque. Sur place, les blessés sont installés dans les couloirs à même le sol. Deux autres d’entre eux perdront la vie dans ces conditions, absence de prise en charge autre que celle des  sapeurs-pompiers vaillants mais désarmés.

Les 66 blessés restants ont ainsi été acheminés vers Ziguinchor, capitale régionale dotée d’un hôpital qui ne l’est que de nom : faible capacité d’accueil, bloc opératoire fermé depuis plus d’un mois pour cause de …. fuite d’eau. Aujourd’hui à Ziguinchor, face à l’état comateux de l’hôpital régional et en l’absence de structures privées disposant d’un plateau médical, pour une intervention chirurgicale les patients doivent s’inscrire sur la longue liste d’attente de l’ « Hôpital de paix ». Entre temps, beaucoup souffrent et meurent stoïquement chez eux.

C’est dans cet hôpital régional de Ziguinchor qu’un cinquième blessé succombera et 65 autres galèrent toujours en ce moment. Au moment où je rédige ces lignes, j’apprends avec tristesse qu’une énième tragédie routière vient de se produire sur l’axe Kaolack-Mbour avec déjà 7 victimes (bilan provisoire). Mes pensées et mes prières à toutes ces victimes, aux blessés et à leurs familles. Ce tableau est celui du Sénégal de la Santé, de TOUT le Sénégal. Aucune région n’est épargnée par la faiblesse, voire quelquefois l’inexistence de plateau médical adéquat, de personnel médical en nombre suffisant.

Pas même la Capitale, Dakar ! Bien sûr, pour nos gouvernants (ou gouverneurs de…), la priorité ce n’est pas d’éduquer, de soigner et de garantir le bien-être des Sénégalais, non ! Leurs priorités sont orientées vers des investissements de prestiges ne répondant à aucune urgence nationale, prétextes pour enrichir des pays et entreprises étrangers sur fond de surfacturation et autres commissions occultes.

Leur coup de grâce au peuple, c’est le vol éhonté des ressources pétrolières, gazières, minières, halieutiques, foncières… par le truchement du clan dirigeant. Le plus dramatique est qu’une partie de ce peuple a fini par considérer que tout ce qui se passe dans ce pays est normal, si ça ne relève tout bonnement de la fameuse « volonté divine ».

C’est sans doute la raison de l’assurance du gouvernement qui, malgré une situation sécuritaire, économique, sociale, pluviométrique et humanitaire des plus délétère et les scandales à répétition, trouve du temps pour la villégiature : le premier flic du pays est avec les lions à Fathala et le « lion » lui dort à … Biarritz. Allez demander au paysan inquiet de la tournure de l’hivernage 2019 où se trouve Biarritz !

Ousmane SONKO
Président du parti PASTEF – Les Patriotes

Ousmane Sonko Sénégal
whatsapp 318
Annonces

(38) commentaires

Boulfalé

Pauvre Sénégal, ces enfants ne l’aiment pas, moi en premier, exilé à l’étranger pour fuir la misère et le népotisme.

    Teuss

    Non Mr. Sonko ; ce sont des gens indisciplinés qui nous posent car ils font ce qu’ils veulent et disent se qu’ils veulent à l’emporte pièces. Même avec Barack Obama comme président, tans que vous ne vous ressaisissez pas, on aura tjrs dans le besoin d’être aidé. Changeons de comportement et que chacun fasse sienne la construction de la République

Mbaye

Ils s’en foutent parce que leur seule unique récompense d’etre gouverneurs de la France au sénégal, c’est de pouvoir aller se soigner dans les hopitaux français et parfois ils y trouvent la mort tout simplement qu’ils tombent souvent sur des médecins blancs qui veulent en finir avec le système des Sall Cancres Africains

Beug+Sama+Rew

Merci président Sonko avec Macky c’est le Sénégal immergent et non émergent pfff..

Omar

Lingua wakhe yeup deguele yallah samoula bangua diètê rèwmi

Modou Zilette

Belle analyse Mr Sonko. Macky est un apprenti dictateur commis France, voleur d’elections actionaire chez Timis corporation.

Cheikh Sadibou Seye

Ah Sonko xajajaj rek

Paco Faye

IL EST TEMPS DE PRENDRE LE PAYS ET DE LE CHANGER

Sonkolait Paftef

Degatil paco faye le première répondeurs automatique de Sonkolait mouy mew guéne di nane rekk oui président sonko oui monsieur sonko lol Sonkolait😁😁😁

Ld

Le problème c’est des infrastructures sanitaires, par exemple à Bignona leur dispensaire depuis des années 50 ou plus, la compagnie de gendarmerie depuis Senghor et finalement la compagnie est devenu brigade de gendarmerie. Aussi Bignona manque de commissariat de police, et pourtant Bignona est un département comme les autres et y ont la police. Il n’y a pas de policiers à Bignona. Encore une fois de plus, par son excellence Mr Macky Sall de penser sur ce département qui souffre fort.

Mame

Franchement y’a trop de morts sur les routes Sénégalaise ces dernières années.

Sidy Braham Dieng,Politologue.

L’ emprise du populisme du populisme dénature l’esprit de la démocratisation.sidy braham dieng.politologue.

Commandos Invisible

Thiey petit inspecteur des mensonges wax rek .yaaaaa bari wax ,nit day noppi tuuuti

Makha Ndoye

Commandos invisible je pense qu’il faut parfois mettre la politique de côté et être réaliste, je pense que vous parleriez autrement si c’était un membre de votre famille. Wa salam

Foof

Merci Président Sonko

Djo

Merci ci doule yi doyalouniou dolile

Abdoulaye Guisse

Pour quelqu’un qui veut devenir président de tous les Sénégalais , ce commentaire pose problème. Pourquoi attendre que ça se passe à Bignona pour que réagissiez Et les Sénégalais des autres départements qui connaissent le même sort? Pourquoi êtes-vous insensible à leur situation .

Moussa Badji

Sonko que dieu t accompagne notre pays c nous qui devrions changer ça mais non dieu nos gouvernants travaillent pour eux ils ne se soucient pas des Sénégal

Diabolique 297 Diabolique

Le menteur aigri est de retour
Je comprends maintenant pourquoi la pluie ne tombe pas
Sonko ragalal yalla ferme ton cul

Bibi

Quel malheur nous continuons de subir avec ce régime de Macky sall

Malick Diallo

Voila.le.senegal.cest.triste.nos.gouvernants.sil.sont.malade.ils.vont.directement.en.france.vec.leur.familles.cest.vraiment.triste

El Dame Dieng

Grazie présidente buono fortuna

Michelsaliou Ndour

J aime votre analyse mais en tant que citoyen qu est ce que tu attend ou qu elle est ta participation pour sortir cette localité dans ces genres de situation. Je sais qu il y a des millions qui dorment dans tes comptes. Pourquoi attendre le président réagit d abord faites quelque chose. Vous avez vu sadio mané faite comme lui. Oui j aime ta façon d analyser mais qu il soit accompagner par des actes concrètes. MALHEUREUSEMENT VOUS LES POLITIQUES VOUS N AUMES PAS NOTRE PAYS.

Assane Diop

Non Sonko il ne faut pas a chaque fois profiter dans pareils cas pour politiser ces evenements douloureux.Et l’ndicipline du chauffeur qui a commis un premier choc avant cogner cet arbre la ou il ne devait pas doubler a grande vitesse .Avant de parler de plateau eduquons nous dabord y compris vous qui profité toujours en pareil cas pour en faire de la politique.Non au régionalisme et vive la république

Amadou Guisse

Le problème c’est sonko qui dit qu’on qui ne dit jamais je dit jamais la vérité un peu pas croire si c’est une autre personne a dit la ya doute

Mamad

Senego, media officiel de Sonkolait. Rien de nouveau

Fatik Ba

C’est drole mais il continue de toucher son salaire depute qui vient du contribuable senegalais alors que ca fait des mois quil ne vient pas a l’assemblee. Sonko tu es un hypocrite

Zaccaahrie

Macky Sall passe son temps a critiquer le president. Il propose aucune alternative. Je ne lai jamais vu parler d’un nouveau programme politique. Il a juste une obsession avec macky

Demba

Depuis toujours Sonko est un obsede de Macky Sall, a force de parler de lui tout le temps on pourrit croire qu’il le jalouse.. Sonkolait grandit un peu parce que tu ne fais pas du bon travail pour l’instant, tu es un novice encore de la politique

Djoff

Si ousmane sonko croit qu’attaquer et tacler le président de la république va lui ouvrir les portes du palais, il se trompe lourdement ! Ousmane Sonko est sa clique ne savent pas que les sénégalais n’aiment pas les prétentieux et les irrévérencieux !

Moctar Dias

A part parler du President en mal, il sait rien faire sonkolait. il est trop petit, il a encore beaucoup a apprendre.. Macky peut lui apprendre un devenir un grand mais le probleme de Sonko c’est qu’il aime pas ecouter, comme les enfants

Barthelemy

Ses prises de positions à sonko sont immatures et pas réfléchies ! Il est trop impulsif et suffisant ! Il parle seulement quand c’est dans son interet, en realite il s’enfout des senegalais

Momo22

Sonko un novice de la politique qui croit pouvoir se placer en donneur de leçon !

Le Peuple

Vous avez encore raison

Sidibe Issa

Un peuple qui croire que tout est normal ces malhonnête ils vont profiter de tt ils vont rien laisser

Sada Sogo

que des fautes! pitié

Le Peuple

Combien ça va nous couter encore c’est vraiment dommage notre Sénégal

Babacar Seye

Attendre ke sa arrive a Bignona pour parler, combien ya til eu daccident dans ce pays sans ke Sonko en parle? Il faut sen prendre au chauffard ki rouler a vive allure malgres les complaites des passagers.

Publier un commentaire