Le procès  Massaly renvoyé  au 10 mars à cause de l’absence de la partie civile

Le procès Mamadou Lamine Massaly est renvoyé  au 10 mars prochain par le tribunal régional des flagrants délits de Dakar. L’absence de la partie civile et les supports médiatiques ont été les principales causes du renvoi.

Le jeune libéral est poursuivi pour «diffamation, outrage sur un corps constitué et violences et voie de faits».

A rappeler que Massaly avait accusé de tortures les gendarmes de Colobane, lors de sa première garde-à-vue.

 

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire