Le président Macky Sall demande aux Sénégalais vivant au Japon de ne pas…

Le président Macky Sall demande aux Sénégalais vivant au Japon de ne pas…

Le président de la République, Macky Sall, a rencontré, hier, à son hôtel, la communauté sénégalaise établie au Japon et qui est au nombre de 550, parmi lesquels des étudiants, des stagiaires et des travailleurs du secteur privé et public japonais.

Pendant près d’une heure et demie, leurs représentants ont exprimé au chef de l’Etat leurs préoccupations après l’allocution de bienvenue de l’ambassadeur Cheikh Niang qui a mis l’accent sur la sollicitude du président Macky Sall à la communauté sénégalaise établie dans tous les pays où il se rend en visite. Il a souligné toute la sympathie et l’estime dont bénéficie la communauté sénégalaise auprès des autorités japonaises à cause de leur « sérieux et de leur discipline ».

Thiomby Tine, au nom des 53 étudiants du Programme de bourse Abe, Bassirou Niang, le président de l’Association des étudiants et étudiantes au Japon et Mansour Diagne, porte-parole du jour de la communauté sénégalaise au pays du Soleil levant, ont évoqué, entre autres problèmes, le retour et l’insertion des Sénégalais étudiants ou travailleurs au Japon, l’équation des passeports, la lancinante question des bourses et des pensions de retraite pour les Sénégalais qui travaillent au Japon ainsi que les titres de séjour pour les Japonaises mariées à des Sénégalais.

Le président de la République a d’abord donné la parole au ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, qui a expliqué les grandes lignes de la Couverture maladie universelle (Cmu) et surtout comment en bénéficier.

Selon le ministre de la Santé, 657 mutuelles ont été mises en place avec 46 % de couverture, une gratuité des soins pour les enfants de 0 à 5 ans, la césarienne et la dialyse. Il a indiqué que la part de cotisation est de 3.500 FCfa pour le participant et 3.500 FCfa pour le gouvernement pour une couverture maladie de la famille un an durant.

Prenant la parole, le président de la République a félicité le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, l’ambassadeur Cheikh Niang et l’ensemble des intervenants. Il a souligné l’importance de la culture dans le développement et mis l’accent sur l’importance d’échanger avec la communauté sénégalaise, de recueillir ses doléances, ce qu’elle attend du pays et ce qu’elle peut apporter en retour au pays.

Macky Sall a indiqué que les Sénégalais ayant une formation de pointe ne doivent pas avoir peur pour rentrer au bercail, rappelant que l’Afrique est un continent d’avenir vers lequel tout le monde se rue. Soleil.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire