Le président Diomaye au FIARA 2024 : « Tant que nous ne parviendrons pas à cultiver par nous-mêmes… »

Le président Diomaye au FIARA 2024 : « Tant que nous ne parviendrons pas à cultiver par nous-mêmes… »

Le président Diomaye Faye a fait un détour par le Cices où se tient, du 4 au 26 mai 2024, la 24e édition de la foire internationale de l’agriculture et des ressources animales (FIARA), après avoir quitté Popenguine ce matin. Le président de la République appelle à tendre vers la souveraineté alimentaire afin de se libérer des caprices d’autres pays.

« Nous avons pour objectif, durant notre mandat, de réaliser l’accès réel du Sénégal à la souveraineté, non seulement sur le plan international, mais également alimentaire, monétaire, pharmaceutique, numérique, entre autres », a déclaré Diomaye Faye, avant d’ajouter :

« La FIARA est l’occasion pour les ministres et le président de la République de visualiser les possibilités futures et les progrès concrets, car des exposants présentent les résultats sur le terrain.

« Nous avons déjà entamé cette année des changements dans le soutien aux acteurs, notamment avec un appel d’offres pour les engrais, ce qui a entraîné une baisse des prix par rapport aux années précédentes. »

Il a également informé que cette année, il y aura une disponibilité accrue d’engrais. « Nous avons impliqué les autorités militaires cette année, en collaboration avec le ministre des Forces armées, qui travaille avec le ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Élevage pour que les subventions et le soutien en général bénéficient directement aux vrais bénéficiaires, à savoir les agriculteurs et les éleveurs.

« Nous allons renforcer davantage le système pour obtenir les résultats attendus, sans lesquels la souveraineté ne pourra être atteinte. Tant que nous ne parviendrons pas à cultiver nous-mêmes ce que nous consommons, et que nous dépendrons des aléas de la conjoncture internationale ou des caprices d’autres pays, nous rencontrerons des difficultés pour nous alimenter correctement. »

3 COMMENTAIRES
  • Ly Mohamed Yero

    I am very excited and proud of Senegal and his people

    • Soguiyanke

      Essayer le français svp pour qu’on puisse comprendre votre opinion merci

  • Kris

    Consommons ce que nous cultivons…

Publiez un commentaire