Le parti d’Ibrahima Sall dans le noir à Darou Mouhty : Serigne Kosso Mbacké n’est plus un Model

Le Mouvement pour la démocratie et les libertés (Model, mouvance présidentielle) compte un membre de moins dans ses rangs. Désormais, il faut conjuguer sans Serigne Kosso Astou Lô Mbacké Ibn Serigne Modou Kara Mbacké Kosso Astou Lô. En effet, le président de la cellule des jeunes marabouts du parti Model et non moins responsable politique à Darou Mouhty quitte son patron l’ancien ministre de l’Education nationale Ibrahima Sall. Serigne Kosso vient, alors, de couper les amarres d’avec l’actuel directeur général de la Sicap.
M. Kosso qui a motivé sa sortie par un « manque de considération » de la part de leur leader, est très remonté contre l’ancien ministre Ibrahima Sall. « Nous sommes de jeunes Mbacké-Mbacké qui étaient avec le ministre Ibrahima Sall. Nous l’avons toujours considéré comme notre leader mais aussi un proche parent. Il faisait notre fierté au sein du gouvernement. Aujourd’hui, nous ne nous retrouvons  plus dans son Model et nous comptons purement et simplement arrêter nos activités dans ce parti. Nous sommes vraiment outrés du manque de considération de cet homme envers la deuxième capitale du mouridisme, Darou Mouhty », affirme-t-il.
Le jeune marabout et ses ouailles comptent désormais voler de leurs propres ailes. « Nous entendons lancer notre mouvement. Il va regrouper tous les frustrés du Model à Darou Mouhty, Touba et même à l’intérieur du Sénégal », souligne Serigne Kosso Mbacké. Non sans évoquer le dialogue national lancé dernièrement par le président Macky Sall. Selon lui, « l’acte du président Macky est à saluer. Le dialogue, c’est quelque chose de naturel dans une grande démocratie. Nous ne pouvons pas aboutir à l’émergence si les acteurs politiques continuent de se bouffer les nez », contente-t-il de dire.
COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire