Téléchargez l'appli SENEGO
Agritech : “Le partenariat entre la Tunisie et le Sénégal est naturel” (Alaya BETTAIEB)

Agritech : “Le partenariat entre la Tunisie et le Sénégal est naturel” (Alaya BETTAIEB)

Le Directeur Général de Smart Capital, Alaya Bettaieb revient sur les stratégies de développement des startups de l’agritech tunisienne. Il considère que le partenariat entre la Tunisie et le Sénégal consiste à «Travailler ensemble et réussir ensemble pour le développement de l’Afrique». Smart Capital est l’opérateur national des startup tunisiennes. Un programme débuté en 2019 par la promulgation de la loi sur les startups, et qui aide au développement de l’écosystème entrepreneurial tunisien.

Les innovations 

L’Agritech tunisienne connait depuis quelques années la création d’un nombre important de startups et une croissance spectaculaire en Tunisie mais aussi au niveau international. Des activités pour faire connaitre davantage les innovations tunisiennes et développer des partenariats sont menées en Afrique à l’instar de la semaine de l’Agritech tunisienne au Sénégal qui aura lieu au mois de mars 2022 à Dakar. « La synergie entre le Sénégal et la Tunisie autour des solutions technologiques agricoles est une excellente initiative. Elle va apporter une couche très importante qui renforce la compétitivité de l’économie agricole », a déclaré le Directeur Général de Smart Capital, Alaya Bettaieb.

Manque de motivation

Ainsi, il estime que cette approche pour digitaliser l’agriculture pourrait encourager les jeunes et éradiquer les conflits intergénérationnels qui font que les jeunes n’ont aucune motivation pour pratiquer des activités agricoles. « Nous avons toujours, œuvré sur ce partenariat entre la Tunisie et les autres pays africains. Donc, ce partenariat est naturel. L’agriculture a une part très importante dans le PIB des pays africains. C’est vrai qu’on voit beaucoup d’investissements américains, chinois ou d’autres pays. Mais, le plus important, c’est le développement par des africains avec des africains », a-t-il, clarifié.

Perspectives de développement entre la Tunisie et Sénégal

La loi du start up acte a été adoptée pour développer et promouvoir toutes les startups créées. Lors de la conférence du Global Change de Tony Blair, un ministre sénégalais avait magnifié la pertinence des stratégies menées. Alors, il est important que la Tunisie partage avec le Sénégal, ses succès et ses échecs pour permettre de les adapter localement.

« Nous avons un écosystème économique spécial. Nous orientons la technologie vers l’agriculture, la santé, l’éducation, le transport et la finance», a-t-il ajouté.

82
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires