Le nouveau maire de Rufisque craint-il des « xarfa fuufa » de son prédécesseur» ?

Le nouveau maire de Rufisque craint-il «des xarfa fuufa de son prédécesseur» ? Ou c’est simplement par prudence qu’il agit comme il le fait présentement ? En tout cas, trois jours après la passation de service entre Badara Mamaya Sène et son successeur Daouda Niang, une scène on ne peut plus bizarre s’est passée à l’intérieur même du bâtiment administratif.

Des sources citées par Pop signalent que les carreaux de bureau du maire, qui sont pourtant encore flambants neufs, ont été complètement enlevés et changés. Le nouveau maire a fait installer dans son bureau de nouveaux carreaux tout neufs, sortis d’usine. Le jour même de cet événement, un des membres de l’équipe victorieuse avait également défoncé la porte qui mène vers ledit bureau.

Un acte surprenant, si l’on sait que lors de la passation de service, les deux hommes ont montré à l’assistance des signes d’amitié qui ont fini par convaincre tout le monde. Mais, selon certains, cette paix et cette amitié manifestées en présence du préfet, Thierno Alassane Sall, ne sont rien d’autre qu’une mise en scène théâtrale. Pour d’autres, cette attitude est un prétexte pour le nouveau élu de filer le marché de la réfection de la mairie à un de ses partisans sans appel d’offres.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire