Le ministre Abdourahmane Diouf entame une série d’actions : « J’ai donné un délai très bref à mes… »

Le ministre Abdourahmane Diouf entame une série d’actions : « J’ai donné un délai très bref à mes… »

Le nouveau Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Elhadj Abdourahmane Diouf, a officiellement pris ses fonctions et a immédiatement entamé une série d’actions stratégiques. Nommé par le Premier ministre Ousmane Sonko, le ministre Diouf a conduit, dès le lendemain de sa passation de service, une réunion cruciale avec le top management de son ministère.

Le ministre Abdourahmane Diouf a expliqué que cette réunion s’est tenue le vendredi 12 avril 2024. « J’ai rencontré ce vendredi 12 avril 2024, le top management du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. J’ai décliné mes ambitions pour le département, en conformité avec la vision du Chef de l’État, Son Excellence Bassirou Diomaye Diakhar FAYE,” a-t-il déclaré.

Au cours de cette rencontre, les principaux acteurs du secteur de l’enseignement supérieur, y compris des Directeurs Généraux, des Recteurs d’Universités, des Directeurs de Crous ou des Directeurs d’ISEPS, ont présenté un aperçu de leurs structures respectives. “En leurs qualités de Directeurs Généraux, de Recteurs d’Universités, de Directeurs de Crous ou de Directeurs d’ISEPS, les participants, ont, chacun en ce qui le concerne, présenté de manière synthétique, la structure qu’il dirige, sans oublier de mentionner les difficultés sur lesquelles mon appui est attendu,” a précisé M. Diouf.

Le ministre a également donné des instructions précises à ses collaborateurs pour un travail initial basé sur neuf points clés, afin de pouvoir agir efficacement. “J’ai aussi instruit mes collaborateurs en y mettant un point d’honneur, de me revenir, après exécution d’un premier travail que je leur ai confié et qui s’articule autour de neufs points essentiels, me permettant de disposer de toutes les clés pour agir efficacement,” a-t-il ajouté.

M. Diouf a souligné que ces informations seront utiles pour la préparation de la déclaration de la politique générale du Premier ministre. “Les renseignements demandés rentrent, par ailleurs dans la perspective de la préparation de la déclaration de la politique générale du Premier ministre,” a-t-il noté.

Finalement, le ministre a annoncé une tournée nationale universitaire prévue pour la semaine suivante, visant à évaluer la situation actuelle du secteur. “J’ai organisé cette rencontre dès le lendemain de ma prise de fonction et j’ai donné un délai très bref à mes collaborateurs pour le premier travail demandé. Dans le même sillage, j’ai annoncé le démarrage dès la semaine prochaine, d’une tournée nationale universitaire pour faire l’état de la situation du secteur de l’Enseignement Supérieur,” a conclu le ministre Abdourahmane Diouf.

32 COMMENTAIRES
  • Maffé

    Abdarahmane Diouf: avoir un bon Cv n’est pas synonyme être un bon ministre… on a vu tes limites en politique, t’arrive même pas a passé au parrainage, pourquoi t’a pas user tout ton intelligence artificielle ou naturelle pour passer.
    Être le ministre aussi c’est comme ça ….
    Arrêtez de fouttre intelligence des sénégalais, nous on t’observe.

    • Sene

      C est pas la même chose parrainage et activités de ministre
      Prions pour qu’il réussisse

    • Djiby fallou

      Oh les nouveaux opposants,!!! Ki ligueuyoul copain ,kharal touti sakh ngua meuna opposewou

    • Issa

      Dommage que des genres comme toi on n’en a pas besoin
      Au lieu d’encourager le nouveau venu, tu essaies de le blâmer. Tu penses que seuls les politiciens sans c c sont seuls capables. Tu te trompe
      Échouer Les parrainages ne veut pas dire qu’on ne peut pas être ministre

    • Mbaba

      Hé arrête ton mentor avait 3millions de parrains , résultats ?

    • Lémol

      Tu es vraiment nul toi.Nous préférons un homme compétent qui n’est pas célèbre en politique qu’un politique nul. Réussir son parrainage n’est que célébrité . Nous avons vu de grands politiques plonger le pays dans la misère

    • Deugg rekk

      Dommage que c est maffé qui est servi

    • awocat

      Arrêtez de répondre à ce maffé pourri. Il cherche à attirer l’attention sur lui pour détourner vos analyses. Ne lui en donnez pas l’occasion. Ignorez-le .

    • Ndiaye khady

      Yaw l’âne Moy sa problème. Vaquez à vos occupations au lieu de critiquer les honnêtes personnes. Li motakh Sénégal avancé woul. Au moins lui il est payé pour travailler. Arrêtons les critiques et allons travailler. Pardonnez moi si je suis allée trop loin mais je n’ai dit que la vérité

    • Batiland

      Il faut faire l’audit des enos Université virtuelle du Sénégal et isep.l entrepreneur Abdoulaye Thiam de batiland à encaisser bcps d argent et ne réalise aucun chantier.il doit des mois d arrières de salaire aux employés.il mérite d être audité

    • Slam

      L’ennemie ne l’afrique ce sont les africains pourvu que sa dure avec ces imbeciles pour une afrique plus pauvre et maudite.wassalam

    • Ali

      En tout cas, il démarre bien! Bonne chance

    • Jean Dione

      C’est dommage mon cher tu écris du n’importe quoi mais pas du bon français lui il a les capacités d’être un ministre pour celui qui le connait bien

    • Ask

      C est lui qui disait qu il n à rien demandé pour soutenir Diomaye ndeketiyo.il cherchait un poste ministériel.

    • Assane NDIAYE

      Kou meer boko, té yow danga meer

    • Assane NDIAYE

      Ah yow maffé nga toudou , mann bougouma maffé

  • Cheikh Tourè

    Il ne devait pas accepter un poste de Ministre de l ‘enseignement supérieur. C est trop fort pour lui. Face aux recteurs, il sait qu il ne pèse pas lourd. Concernant Abdourahmane Diouf, Sonko a fait un très mauvais choix. Diouf est un talibé d’Idrissa Seck. Il n est pas un manager. Il faut rapidement lui trouver autre chose avant que la communauté universitaire ne le demande

    • Deugg rekk

      Le ministre a eu à diriger la sones comme pdg ,espérons et souhaitons qu il réussisse.
      Notre problème c est les voleurs à col blancs comme ceux de ( suivez mon regard !!!! )👉

  • Aboubacar

    Ils peuvent jamais faire du bon travail a cause de leurs patrons qui ne savent faire que des promesses sans actions tout devient des mensonges

  • Hajeibnmustafa

    Bonne continuation Qu’Allah guide tes pas

  • Nafi

    Gni dale moye lolou, costume you bess ak cravate, auto you bess.WAIT AND SEE. président Macky amoufi morome.

  • Amina

    Youkhou dale boumoufi djibb.

  • Chsidya

    Thiey opposant you bess yi

  • Pape

    Birame souleye môme daffa werret comme d’habitude doffdouwerr.

  • Eumeu

    Monsieur le ministre vous avez ignoré l’une des composantes importantes de l’enseignement supérieur à savoir l’enseignement privé d’égale dignité avec le public

  • Diambars

    En tout cas tous les ministres de Benno tasse yakaar sont conjugués dorénavant au Passė.

  • guko

    merci mr le ministre

  • Maïmouna Ba

    Et quand commence les cours pour le nouveaux bacheliers

  • Tapha Amar

    Monsieur Le Ministre
    Il serait aussi utile pour vous lors de votre tournée de rencontrer tous les acteurs universitaires Une mention spéciale doit être accordée aux repreneurs des restaurants universitaires qui ont la charge de nourrir les étudiants et qui ne sont associés à rien du tout
    Aujourd’hui la dette que les directeurs de centres ou de crous vous présenteront sont dus en grande partie aux repreneurs .
    Très souvent l’état met de l’argent pour le paiement mais il est détourné pour servir à payer des travaux qu’on confie la plupart aux amis et souvent fictifs

  • Kathiorbi

    On dirait que DOMODA est devenu Maffé apres lechec de Amadou Ba et Macky sall. Domoda tu peux changer de nom pour devenir Maffé mais tu ne peux pas chander didee

  • Diop

    Il y’a beaucoup de « je », il serait bien d’éviter une approche trop solitaire….

  • Thio

    J ai aussi remarque son JE depuis le debut de sa nomination. Il n est las humble pour un sou ce gars. L expression mes collaborateurs est de la condescendance. On ne peut etre cobdescendant avec des Recteurs et des Directeurs d Instituts. Il faut le conseiller la modestie.

Publiez un commentaire