PUBLICITÉ

Le Maroc offre à l’Afrique un complexe sportif dernière génération

Sur une superficie de 29,3 ha d’un coût global d’environ 60 millions Euros, le nouveau «Complexe Mohammed VI de Football», n’a rien à envier aux grandes infrastructures sportives d’Europe ou d’Angleterre.

Inauguré, le lundi 9 décembre dernier, par le roi Mohamed VI, ce bijou, composé de plus dix terrains de foot, des résidences d’accueil, un centre de médecine de sport et de performance, des restaurants, un auditorium de 221 places modulable, est dédié à la performance et au développement d’une pratique footballistique de haut niveau.

Désormais, les équipes africaines de football n’auront plus de soucis à se faire encore moins à se rendre jusqu’en Europe dans le cadre de leurs matchs de préparation. Le Maroc vient de leur offrir l’opportunité d’avoir une bonne préparation physique et mentale ici même en Afrique. Le Centre national de Football de Maâmoura, sis dans l’arrondissement Hssain, à Salé a été entièrement rénové et reconstruit pour répondre aux normes internationales de football reconnues par la Fifa. Rebaptisée, «Complexe Mohammed VI de Football», l’infrastructure a été inaugurée, avant-hier lundi 9 décembre, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

«La Structure intégrée dédiée à la performance et au développement d’une pratique footballistique de haut niveau, ce complexe, réalisé par la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), traduit la Haute sollicitude dont le Souverain n’a eu de cesse d’entourer le sport et la jeunesse et Sa volonté d’assurer aux professionnels du football national toutes les conditions de réussite et de succès afin qu’ils puissent représenter leur pays comme il se doit», a-t-on appris des autorités marocaines. D’après qui, cette infrastructure sportive de dernière génération est le résultat d’un «concentré d’expertise et de savoir-faire».

Le «Complexe Mohammed VI de Football», édifié sur un terrain de 29,3 ha, est «destiné à accueillir les équipes nationales en stages de préparation, ainsi que les équipes nationales étrangères qui désirent effectuer leurs stages de concentration au Maroc».

Les mêmes sources  nous donnent les détails de ce complexe: «Le nouveau Complexe est doté d’infrastructures et d’équipements de pointe, conformes aux standards de la FIFA, qui en font l’un des plus importants du monde. Il abrite ainsi des résidences pour l’équipe nationale A (66 chambres et 4 suites), pour les équipes nationales U23 (3 blocs d’hébergement d’une capacité de 150 lits), U17 (45 chambres d’une capacité de 80 lits), et pour les gardiens de but (54 chambres d’une capacité globale de 98 lits). Il comporte aussi quatre terrains de football en gazon naturel, trois terrains de football en gazon synthétique, un terrain de football couvert, un terrain de football en hybride, une salle de réathlétisation pouvant accueillir des matchs de futsal, une piscine olympique en plein air, deux courts de tennis et un terrain de Beach Soccer.

Le Complexe comprend également un Centre de médecine de sport et de performance de nouvelle génération qui répond aux normes de la FIFA en la matière et disposant de salles de physiothérapie, de test d’effort, de médecine dentaire, d’ophtalmologie, de traumatologie, de psychologie, de podologie, de médecine nutritionnelle, de radiologie, d’échographie, d’électrothérapie, d’ostéodensitométrie, de cryothérapie, outre une unité médicale mobile d’urgence. Il abrite aussi des espaces de restauration et de détente, un auditorium de 221 places construit pour être le plus modulable et flexible possible pour accueillir diverses manifestations (conférences ou encore projections de films), ainsi que des bâtiments administratifs».

Un levier du tourisme local

Le «Complexe Mohammed VI de Football» ne profite pas seulement aux férus du ballon rond. Il servira, d’après nos sources, à renforcer le tourisme local.

«L’ouverture de cet édifice sportif aux équipes étrangères lui permettra également de s’ériger en levier de développement du tourisme national et de promouvoir le rayonnement international du Royaume», nous souffle-t-on. Aussi, «la réalisation du Complexe Mohammed VI de Football, qui a nécessité une enveloppe de 630 millions de dirhams (MDH) (environ 60 millions Euros), s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme national de mise à niveau des infrastructures du football national qui prévoit dans son volet «Renforcement de la Formation», outre la construction de ce Complexe, l’appui à la réalisation de Centres de formation des Clubs nationaux (RCA, FUS, MAT, WAC, RSB), et l’édification des centres fédéraux de formation. Il s’agit du Centre régional de football implanté à Saïdia (projet en cours d’achèvement) et de quatre autres prévus à lfrane, Ksar Lakbir, Beni Mellaf et Agadlr (projets en cours d’étude)».

Toujours dans son volet « Développement de la pratique du Football », «cet ambitieux programme porte notamment sur la rénovation de 138 terrains de football en gazon synthétique (98 terrains achevés et 40 en cours de démarrage) et de 13 terrains en gazon naturel, dont 12 achevés et un en cours de travaux.

L’inauguration par Sa Majesté le Roi du Complexe Mohammed VI de Football est une marque de sollicitude royale à l’endroit de l’ensemble des professionnels du sport national qui ne manquera pas d’apporter un nouveau souffle au football marocain».

Dernière Génération Maroc Offre À L’afrique Un Complexe Sportif
whatsapp 194
Annonces

Un commentaire

Pape

Le second complexe sportif après aspire au Qatar, c’est impressionnant comment le Maroc s’est développé ces 10 dernières années, des TGV, des ports ultra moderne, autoroutes….
Nos hommes politiques devraient en prendre de la graine

Publier un commentaire