Annonces
Annonces
» » » » » Le gouvernement et le SAES en pourparlers à...

Le gouvernement et le SAES en pourparlers à partir de mardi

2017-06-19T23:15:39+00:0024 Partages

Le gouvernement et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) vont entamer dès mardi des négociations par le biais d’une commission ad hoc, a déclaré lundi le ministre porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.

« Le Premier ministre a tenu à saluer l’état d’esprit et l’attitude de responsabilité du SAES, tout autant qu’il a félicité le gouvernement pour les diligences qu’il a apportées et qui ont permis à l’issue de la réunion d’obtenir une décision majeure : la mise en place d’une commission, d’un comité ad hoc pour statuer sur certaines questions qui sont en discussion« , a dit M. Guèye, rapporte l’agence de presse sénégalaise.

Le porte-parole du gouvernement s’exprimait à la fin d’une réunion de travail à la Primature entre le SAES et le gouvernement. La rencontre a été présidée par le Premier ministre Mahammed Boun Abdalah Dionne.

« Il ne s’agissait pas d’une rencontre de négociation , mais d’une réunion de travail dont l’issue la plus essentielle porte sur la mise en place d’une commission ad hoc » , a précisé Seydou Guèye, assurant que le gouvernement apportera toutes les diligences pour « avoir le plus rapidement possible, les éléments de réponse qui seront consignés dans une loi d’orientation« .

Les travaux de cette commission qui vont démarrer mardi à 16h seront présidés par le ministre en charge du Budget, Birima Mangara, a-t-il annoncé.

L’objectif est de « sonder à nouveau le périmètre de réformes paramétriques, s’accorder sur l’assiette de référence pour fixer la cotisation, le taux de cotisation qui a été entériné à l’issu de la conférence sociale autour duquel, il faudra maintenant organiser la répartition à savoir les contributions des différentes parties« , a-t-il précisé.

« Le deuxième point de discussion à l’ordre du jour de cette commission va porter sur le système de retraite complémentaire où il va falloir affiner le niveau de la cotisation de base pour voir quelle va être la référence sur les différentes composantes du salaire« , a ajouté Seydou guèye.

La préoccupation du SAES va être le respect des accords, l’effectivité de l’accord de mai dernier plafonnant le montant de la retraite à 85% du dernier salaire, a indiqué Malick Fall son Secrétaire général, précisant que leur mot d’ordre de grève est toujours en cours et que toute décision devra se faire après consultation de la base.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL