Le DG de l’ARTP Abou Lô limogé en conseil des ministres (officiel)

En conférence de presse mercredi, Abdou Latif Coulibaly a partagé avec les journalistes ‘’les décisions majeures’’ du Conseils des ministres, tenu le même jour à la présidence de la République.

‘’Oui, effectivement, nous pouvons le confirmer. Il (Abou Lô) a été démis de ses fonctions de directeur général de l’ARTP. Je ne peux pas en dire plus, parce que cela relève du pouvoir discrétionnaire du chef de l’Etat de remplacer qui il veut’’, a notamment dit M. Coulibaly.

Prié par les journalistes de dire si ce limogeage était liés aux derniers évènements survenus dans la commune de Ogo (Matam) où la liste de Benno Bokk Yakaar (BBY) a été frappée de forclusion, après le kidnapping de son mandataire, Alassane Niane, il a dit qu’il n’avait aucune idée des raisons ayant conduit à l’éviction d’Abou Lô.

‘’Je ne peux pas commenter une telle décision. Je ne peux pas dire si la motivation est politique, ou pas. Je n’ai pas le privilège de discuter avec le président de la République sur les raisons de certaines mesures individuelles’’, a expliqué le ministre chargé de la Promotion de la bonne gouvernance.

Toujours est-il que le cerveau du kidnapping du mandataire de BBY serait selon la presse du jour apparenté au désormais ex-DG de l’ARTP, remplacé par Abdou Karim Sall, un des employés de la boîte. Ce dernier est également l’un des responsables de la Convergence des cadres de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir).

Aps

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire