Le corps d’un nourrisson de 5 mois déterré pour être mutilé, à Kolda

La tombe d’un bébé âgé de 5 mois a été profanée. L’auteur de cet acte jusque-là inconnu a pris le temps de mutilé le corps. Cela a été découvert, le vendredi 03 juin dernier, vers les coups de 9 heures, par le jeune marabout Kosso Mbengue qui s’était rendu au cimetière pour prendre soins la tombe de l’un de ses neveux.

Sur les lieux, il est tombé sur le corps d’un bébé d’environ cinq (5) mois fraîchement déterré, gisant à côté d’une tombe. « Le linceul était mis à côté. Une partie de la main était mutilée, de même que le pied. Mais, les cheveux étaient encore visibles sur la tête du défunt nourrisson. Une paire de chaussures se trouvait à côté de la tombe profanée. Mais, rien ne prouve qu’elles appartiennent à celui qui a profané la tombe », raconte-t-il.

Alertés, un élément de la gendarmerie de ladite localité en compagnie des sapeurs-pompiers ont effectué une descente sur les lieux. Le corps du nouveau-né a été pulvérisé. En attendant d’y voir clair, les sapeurs-pompiers et le gendarme ont ordonné aux populations de la commune d’inhumer le corps sans vie au même endroit. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur les raisons de cet acte et les commanditaires.

3 COMMENTAIRES
  • leBaolbaol tigui

    voilà une chose normale car les feticheurs qui demandent ces sacrifices sont connus et les autoritès ne font rien pour les en empecher.

  • Sof

    Yommal khiyam dana ñew dañou kham ni adouna dieroul li

  • maxam

    merci sof

Publiez un commentaire