PUBLICITÉ

Environnement : Le CAES regrette la loi 2020-04 du 8 janvier 2020 relative à…

« Nous faisons partie des Sénégalaises et Sénégalais qui ont rêvé, beaucoup rêvé, longuement rêvé, dès votre accession au pouvoir, à un Sénégal meilleur. » C’est là le cri de cœur du Collectif des Acteurs de l’Eau en sachet (CAES) à l’endroit du président Macky Sall. En effet, ces derniers s’insurgent contre la loi 2020-04 du 8 janvier 2020 relative à la prévention et à la réduction de l’incidence sur l’environnement des produits plastiques qui abroge et remplace la loi n° 2015-09 du 04 mai 2015.

Loi 2020-04 du 8 janvier 2020…

« Aujourd’hui Monsieur le Président de la République, une seule initiative de votre gouvernement vient transformer ce grand rêve en cauchemar. Tout un espoir est anéanti, toute une volonté brisée… Vous venez de promulguer la loi 2020-04 du 8 janvier 2020 qui devra s’appliquer dès le 20 avril 2020 dans toute sa rigueur comme le promet avec indifférence votre ministre de l’environnement« , regrette le Collectif des Acteurs de l’Eau en sachet (CAES).

Le désespoir…

Pour ce collectif, en promulguant cette loi, le chef de l’Etat a signé, « en même temps la mort subite de 700 soldats de l’émergence et mis en désarroi la vie de 30 000 Sénégalaises et Sénégalais. Nous savons pertinemment que ces chiffres interpellent votre haut sens de la politique de l’emploi, dans un contexte où le fléau ‘BARSA OU BARSAQ’ reste une de vos préoccupations majeures. Nous soutenons certes et sans réserve votre volonté de vous inscrire dans la dynamique générale des états de réduire l’incidence du plastique dans l’environnement. Cependant, notre sens écologique doit-il cautionner le fait de mettre tous ces acteurs au chômage de manière abrupte sans accompagnement ni transition ? »

Interpellation…

Le CAES estime que cette loi « ne laisse aucune chance de survie à ce secteur. Aucun autre type de film plastique n’est admis comme alternative. Et vous pouvez d’ores et déjà considérer qu’à la date du 20 avril, plusieurs milliers de Sénégalais seront privés de la boisson la plus précieuse parce que n’ayant pas les moyens de payer des bouteilles…« 

Caes Macky Sall
Annonces

Publier un commentaire