Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

“La statue de Faidherbe entre Histoire et valeurs” (Par Imam Kanté)

Certains confondent Histoire et valeurs. La statue de Faidherbe et l’expression “Sénégal reconnaissant” écrite en dessous magnifient objectivement un gouverneur de la France coloniale. Ce qui ne veut pas dire que la retirer pour la mettre dans un musée par exemple serait un refus d’assumer le fait colonial dans notre histoire ou même de ne pas poser un regard critique sur celle-ci. Au risque de tomber dans l’anachronisme.

Par exemple, si je ne m’abuse, le train dans lequel le maréchal Pétain a signé la capitulation de la France devant l’Allemagne Nazie est toujours sur place. Mais imaginons qu’une statue d’Hitler fut érigée en ce lieu. Qui peut penser que les français l’aurait laissée en place après la libération! Elle aurait été détruite dans la joie de la lutte contre les symboles de l’Allemagne Nazie qui a occupé la France des le début de la deuxième guerre mondiale. Pourtant cette occupation fait partie de l’histoire de la France.

Qui ne se souvient pas de ces iraquiens aidés de yankees que le monde entier voyait escalader puis faire tomber la statue de Sadam Hussein? Et qui peut exclure ce monsieur de l’histoire politique de l’Iraq ? C’est sur la base d’un jugement de valeur qu’il a été décidé que cette statue était le symbole de quelque chose que les vainqueurs ne souhaitent plus voir dans ce pays.

Alors, il est tout à fait légitime et fondé que le peuple sénégalais refuse de laisser dans ses lieux publics des statues et noms qui symbolisent l’œuvre coloniale notamment française chez lui. Cela n’a rien à voir avec un sentiment anti français.

Je me rappelle avoir vu à Alger dans les années 98, une rue baptisée du nom d’un français. Surpris, j’ai posé la question que tout le monde peut deviner pour m’entendre dire que c’était un médecin français qui s’est illustré dans la défense des algériens contre l’occupation française !

C’est une pulsion irrépressible pour chaque peuple de lutter pour être libre de l’oppression venant d’un autre et de pouvoir, souverainement, établir avec lui des relations fraternelles d’égale dignité.

Sous ce rapport, les relations entre la France et le Sénégal pourront être bâties sur le respect mutuel et la collaboration fructueuse, win win, lorsque chacun de ces deux peuples considérera que l’autre jouit de la même dignité que lui, assume sa propre histoire et a le droit de bâtir son avenir sur la base de ce qu’il considère être des valeurs indissociables de son identité.

Aussi, je suis surpris de voir des gens sensés être des intellectuels, minimiser ce débat sur notre passé, notre identité, ce que nous valorisons au pretexte que nous devons assumer notre histoire. Alors que l’assumer ce n’est pas se contenter voire se complaire du narratif des “faits” mais aussi, y porter un jugement de valeur. Par exemple, qui peut nier qu’il y a de la violence dans notre société, de la corruption, des problèmes d’éducation, de santé, d’environnement, de pauvreté, etc ?

Mais assumer ce présent ne doit pas empêcher d’y porter un jugement de valeur en termes d’attendus comme la Bonne gouvernance, la justice, etc, qui deviennent en même temps, un tableau de bord pour nous dire à chaque instant où est-ce que nous en sommes avec ses valeurs que nous sommes donnés et les progrès que nous voulons faire.

De même que je regarde d’un air dubitatif certains qui disent que cette question qui met en branle le passé, l’identité, les valeurs et l’avenir, est subalterne. L’urgence, selon eux, c’est l’économie comme si nous sommes un peuple que du ventre qui ne vit que de pain, de pétrole et de gaz.

Dire que ce débat est une perte de temps, une futilité, c’est déjà ne pas être cohérent avec soi-même étant donné que donner ce point de vue fait perdre du temps aux intéressés et d’autre part, c’est se rabaisser en entrant dans un débat futile.

C’est oublier que si vous ne savez pas qui vous êtes, qu’est-ce que vous avez appris du passé, quel projet de société vous avez et sur la base de quelles valeurs, vous ne ferez pas grand chose de vos ressources si tout le moins elles restent entre vos mains. Combien de pays africains ont d’énormes ressources naturelles s’entend depuis les “indépendances”, pour quel usage et résultat ?

Pour finir ce Post, je dirais que c’est un vrai débat qui est posé et c’est dommage de voir certains tenter de l’étouffer dans l’œuf pour on ne sait quelles “raisons”. Dans ce cadre, les maires qui s’en sortent le mieux sont ceux qui souhaitent un débat citoyen à ce sujet. Ceux qui s’en sortent le moins, ce sont ceux qui bottent en touche par des expressions lapidaires à la limite du mépris ou qui pensent que le mot de la fin dans ce genre de débat revient à leur seule et exclusive appreciation.je ne parle pas des nostalgiques de la citoyenneté française des quatre communes !

Wa Salam
Imam Ahmad kanté
Dakar

128 Whatsapp
Annonces
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    9:45 - 06/08/2020

    Coronavirus : Facebook et Twitter censurent Donald Trump après une “fake news”

    Whatsapp
    9:34 - 06/08/2020

    Teuss Zik Fm du Jeudi 06 Août 2020 (Audio)

    Whatsapp
    9:28 - 06/08/2020

    Mercato : Les écuries anglaises s’arrachent Ismaila Sarr…

    Whatsapp
    9:16 - 06/08/2020

    Ancien joueur de Dakar Sacré Cœur, Arfang Gueye quitte Lille pour la Belgique

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp