» » »

La justice charge encore Lamine Diack

Selon Libération,  l’ancien président de l’Iaaf, est  placé sous le statut de témoin assisté pour l’affaire des soupçons de corruption autour de l’attribution des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

A en croire le journal, M. Diack  et son fils Massata Diack sont accusés encore par la justice française d’avoir touché des fonds pour influencer le vote en faveur de la capitale japonaise.

Lamine Diack  est mis depuis  trois ans en examen pour corruption présumée et interdit de sortie du territoire français

(6) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Koukour

Akkou Ablaye Wade rekk

fr

Nanouko dougeul si kasoby parce que IL avez dit que Karim doit etre emprisonez

Publier un commentaire