La fédé tunisienne refuse de s’excuser devant la CAF

La fédé tunisienne refuse de s’excuser devant la CAF

Menacée de sanctions par la Confédération africaine (CAF), pour ses «insinuations de partialité et de manque d’éthique» émises à l’encontre de la CAF après son élimination de la Coupe d’Afrique des nations, la Fédération tunisienne (FTF) a annoncé ce mercredi qu’elle ne s’excusera pas. Celle-ci a estimé par la voix de son vice-président, Maher Snoussi, «ne pas avoir fait outrage au bureau exécutif de la CAF ni aux responsables de la CAF».

«Pourquoi des excuses ? Nous avons demandé à la CAF de nous préciser de quoi nous devrions nous excuser, a ajouté le responsable. Nous avons dit que l’arbitre a commis des erreurs en notre défaveur. (…) Nous avons demandé que la CAF ouvre une enquête», a-t-il expliqué après une réunion des dirigeants de la FTF consacrée au contentieux créé par le penalty accordé par l’arbitre mauricien, depuis suspendu, en quarts de finale de la CAN face à la Guinée équatoriale (2-1), pays hôte de la compétition. (Avec AFP)

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire