Annonces
Annonces
» » » » » LA « crise » au Ps résume le menu des...

LA « crise » au Ps résume le menu des Quotidiens…

  • Mangoné KA Mangoné KA

Les quotidiens parvenus lundi à l’APS traitent principalement de politique et de la « crise » au Parti socialiste (APS), dont les secrétaires généraux de coordination ont proposé la proposition de la direction de cette formation d’exclure de ses rangs le maire de Dakar Khalifa Sall et certains de ses compagnons et soutiens.
Ce sujet fait la une de plusieurs quotidiens dont Le Soleil. À l’occasion d’une assemblée générale tenue samedi, « les secrétaires généraux de coordination du PS ont approuvé, +sans réserve, toutes les propositions faites au bureau politique (…), relatives aux sanctions qu’appellent tous les actes d’indiscipline caractérisée, posés quotidiennement par des camarades dissidents », rapporte le journal.
Le journal fait référence à Khalifa Sall, l’édile de Dakar en détention provisoire depuis mars dernier pour des soupçons de mauvaise gestion, mais surtout à ses alliés et soutiens, Aïssata Tall Sall, Barthélémy Dias ou Bamba Fall.
MM. Dias et Fall en particulier, maires de deux communes d’arrondissement dakaroises (Sicap-Mermoz et la Médina), sont des militants convaincus d’une candidature de khalifa Sall à la prochaine présidentielle de 2019, option rejetée par le secrétaire général du PS et une grande parti de ses responsables, qui se satisfont du soutien de leur formation au président Macky Sall et à sa volonté de briguer un second mandat.
« En saisissant les secrétaires généraux de coordination de la proposition d’exclure Khalifa Sall et ses soutiens du Parti socialiste », le secrétaire général du PS, Ousmane Tanor Dieng, « cherche à légitimer sa décision par les bases mêmes du PS », explique Enquête.
« Après le secrétariat exécutif du Parti socialiste (PS), ainsi que le Forum des jeunesses socialistes, c’est au tour des secrétaires généraux de coordination de plaider pour l’exclusion de Khalifa Sall et Cie du PS », signale Sud Quotidien.
« Tanor déroule sa stratégie », constate Walfquotidien. Le journal écrit : « Mis à l’écart des rencontres du PS, les +auto-exclus+ sont maintenant exclus de la vente des cartes du parti. De ce fait, ils sont exclus des renouvellements des instances du parti qui démarrent le 1er décembre ».
Le Témoin quotidien estime que le « deuxième jalon de la probable exclusion du Parti socialiste des +dissidents+ conduits par le maire de Dakar, Khalifa Sall, et parmi lesquels se trouve notamment Bamba Fall, Aïssata Tall Sall et Barthélémy Dias, a été posé ce samedi par les secrétaires généraux de coordination » de la formation socialiste.
C’est que Khalifa Sall et Cie « n’ont pas la dignité de partir », estime Mamoudou Wane, secrétaire général adjoint à la vie politique du Parti socialiste, dans des propos rapportés par le quotidien L’Observateur.

Une « violence des mots » noté également par le quotidien Vox Populi, en mettant en exergue les positions contradictoires du porte-parole national du PS, Abdoulaye Wilane, d’un côté, et de Barthélémy Dias, de l’autre.

Si Wilane « ne voit pas comment les rebelles de leur formation pourrait échapper au glaise du bureau politique (BP) », les faits qui leur sont reprochés étant d’une « extrême gravité », Barthélémy Dias avertit que lui et les autres « dissidents » concernés « rendront coup pour coup ».
Et puis dans ce contexte de contradictions politiques, une parole de sagesse éclaire la politique, celle du khalife général des tidjanes, Serigne Mbaye Sy Mansour.

Au président de la République, venu lui présenter ses condoléances à l’occasion du rappel à Dieu de sa sœur Sokhna Fatou Sy Mansour, le khalife, cité par le quotidien L’As à sa une, a eu ces mots pour Macky Sall : « Evitez de vous faire des ennemis ».

Source Aps
Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces