La Commission du dialogue a également proposé de réintégrer Ousmane Sonko dans la liste des candidats

La Commission du dialogue a avancé la date du 2 juin pour la tenue de l’élection présidentielle au Sénégal, une proposition qui nécessite l’approbation du président Macky Sall et du Conseil constitutionnel pour être effective. Cette suggestion a été faite lors du dialogue national à Diamniadio, dirigé par Ismaïla Madior Fall. Parallèlement, il a été recommandé que le président Sall demeure en poste jusqu’à ce que son successeur soit officiellement installé. En réponse à cette proposition, le président Sall a exprimé son intention de solliciter l’avis du Conseil constitutionnel pour clarifier la procédure de transition du pouvoir, en se référant spécifiquement à l’article 36 de la Constitution.

Le rôle du Conseil constitutionnel s’avère crucial dans ce contexte, car il doit trancher sur la possibilité pour Macky Sall de continuer à organiser l’élection ou si, à la place, le président de l’Assemblée nationale, Amadou Mame Diop, devrait assumer cette responsabilité pour une durée maximale de 90 jours.

Une dimension supplémentaire de cette réorganisation concerne la réintégration de candidats précédemment disqualifiés, comme Karim Wade et Ousmane Sonko, dans la course présidentielle. Cette perspective a généré des divisions parmi les participants au dialogue. Assane Sylla, le président du parti Mpes Jëf Ak Njarin, a manifesté son opposition à cette idée en quittant la salle de réunion. Il a défendu la liste initiale des 19 candidats retenus par le Conseil constitutionnel, arguant qu’une modification de cette liste pourrait conduire à des litiges juridiques et politiques. Sylla a déclaré que « le Conseil constitutionnel ne peut se dédire » et a exprimé ses craintes que le pays soit « dirigé vers un autre contentieux », une situation qu’il juge « extrêmement grave ».

La possibilité d’un nouveau processus électoral, ouvrant la voie à la participation des candidats écartés, soulève des questions sur la validité des procédures antérieures et génère des tensions entre les différentes factions politiques. Alors que des partis comme le Pds plébiscitent le retour de figures comme Karim Wade et Ousmane Sonko dans la compétition, cette proposition est perçue comme une menace par ceux qui avaient été sélectionnés dans la liste des 19 candidats. Le président Macky Sall, qui attend le rapport complet sur ces propositions, se trouve devant des décisions importantes qui pourraient redéfinir le paysage politique sénégalais en amont de l’élection présidentielle.

24 COMMENTAIRES
  • Soguiyanke

    Pourquoi reprendre seulement les 2 et non les autres recalés .tous le monde ou personne c’est çà l’équité !

    • TruthHurts

      Parce qu’ils mentent. Tout ceci n’est une autre mascarade de Macky Sall et ses alliés qui cherchent à se protéger et à satisfaire l’intérêt de la France

  • Domada

    Il est hors de question qu’on le permette de permettre à sonko de se présenter à ces élections, malgré sa condamnation et tout le mal qu’il a causé au peuple sénégalais. On peut l’amnistier et le sortir de prison (même si je ne suis pas d’accord avec ces mesures), vu qu’il a envoyé Atepa et Alioune tine pour négocier avec le président Macky Sall et demander pardon. Pour Karim, il peut participer parceque son dossier a été injustement rejeté par le CC. Vive le Sénégal 🇸🇳

    • Vbj

      Ya aucun juge sérieux sur cette terre qui peut valider la candidature de karim. Ce menteur à violer la constitution à deux reprises 2019 et 2024.
      Et jamais il ne va réintégrer la liste tt comme sonko.
      La liste est définitive personne ne peut la changer et surtout pas un dialogue entre bby et pds.

      • TruthHurts

        💯 Malheureusement ces juges sont des corrompus. Macky Sall travaille pour la France et c’est la France qui nous impose Karim Wade. Donc ces corrompus de juges vont écouter cet ignare de Macky Sall

    • Niil

      Mais Sonko n’est pas demandeur, il déjà sur la liste. Pourquoi vouloir le forcer? Il ne veut pas sortir de prison tant que tous les detenus politiques ne sont pas libérés, c’est clair?
      Il est déjà sur la liste, dois-je vous rappeler que Sonko Moy….

      • TruthHurts

        C’est Macky et ses alliés qui mentent au peuple. Ils sont toujours dans leurs manipulations

    • TruthHurts

      Tu n’es qu’un hypocrite! Tu sais tes bien que Sonko n’a jamais demandé ça. Déjà Alioune Tine n’a rencontré Sonko. Un idiot comme toi n’est jamais bien informé. Aussi Atepa a été boudé par Sonko de cette idée. Pour ton information, Sonko ne veut même pas de ça et ne l’a jamais demandé. C’est Macky Sall qui ment et manipule des idiots comme toi en leur faisant croire qu’il négocie avec Sonko. Tu pouvais juste te poser la question à savoir comment tu aimerais voir une personne périr ou même mourir et en temps tu veux lui sauver la peau? Dieu nous a donné un cerveau pour réfléchir!
      C’est Karim Wade au contraire qui veut de ça pour l’intérêt de la France. Des esclavage comme vous vous vont tjrs support de voir les libéraux (le système) continuer à régner pour que la France puisse toujours abuser le Sénégal. Sales hypocrites. Vous êtes même méchants contre votre propre pays!

      • Le Vrai.

        Toi là, arrête de traiter les gens d’hypocrite. Assume tes convictions et respectueusement admet que les autres puissent avoir une vision différente de la tienne. La démocratie commence d’abord par le respect de l’autre.
        Le Vrai.

    • Rt

      Non tu ment comme tu pète 😂 qui a demander pardon tu dis un vraie imbéciles tu est😂

    • diouf

      DOMODA TU ES UN IDIOT ET UN MENTEUR .SONKO A CLAIRMENT DIT QU’IL NE VOULAIT PAS D’AMNISTIE .C’EST TON MENTOR CRIMINEL QUI A PEUR ET PRESSE DE FUIR QUI CHERCHE A PROTEGER SES PAIRES.SONKO A DEJA CHOISIS DIOMAYE IL NE VEUT PAS ETRE REINTEGRE .TON MACKY NE SAIT PLUS SUR QUEL SAINT SE VOUER .MEME SI L’AMNISTIE PASSE IL SERA CASSE AVEC LE PRIOCHAIN GOUVERNEMENT .CES SCANDALES FINANCIERS ET CRIMES NE RESTERONT PAS IMPUNIS

  • Doudou Gueeye

    même lui il doit le refuser s’il est vraiment légaliste

    • TruthHurts

      Il n’a jamais demandé et a toujours rejeté cette idée. C’est Macky Sall et ses alliés qui manipulent encore le peuple

  • Laye

    « Proposer » c’est écrit

  • samakhalat

    je pense que c´est judicieux intégrer a nouveaux sonko et karim qui avaient passé la premiere etape des parrainages

    • TruthHurts

      C’est anticonstitutionnel. J’espère qu’au moins tu peux être sérieux et être d’accord avec moi que ce serait violer la constitution?
      Maintenant pour t’éveiller sur ceci, ce sont Macky et ses alliés qui mentent au peuple à travers ces manifestations pour reprendre le processus électoral et ramener Karim. Car c’est une exigence de la France. Demande toi pour la France avait fait fast track quand ils ont fait Karim renoncer à sa nationalité en deux 2 jours. Ce qui devait normalement prendre des mois.
      Réveillez vous et démasquez Macky. Macky est un hypocrite qui a seulement deux choses en tête en ce moment. Répondre à la demande la France à propos de Karim Wade et d’amnistier tous les mauvais faits que sont gouvernement a fait y compris les tueries, les vols, notre pétrole…
      Macky s’en fout de Sonko. Il aurait souhaité qu’il meurt en prison.

    • bamba

      c’est hors de question, la liste du CC est définitive

  • TruthHurts

    Ousmane Sonko ou Pastef n’ont jamais demandé ou être d’accord avec une chose pareille. C’est Macky Sall et ses alliés, tous des hypocrites, qui jouent leur jeu pour d’autre fin que de vouloir réintégrer Sonko. C’est encore un complot et des mensonges pour jouer avec le peuple et violer la constitution. Les 19 candidats doivent être retenus, une dafe qui répond à la constitution fixée ou Macky dégage, et le pays reste en paix!
    Macky Sall est trop hypocrite pour faire ceci au pays juste pour satisfaire l’intérêt de la France et pour protéger ses alliés qui ont fait tant de mal à ce pays et tués ses fils. Ces gens du pouvoir sont trop méchants, jaloux, égoïstes et trop hypocrites mêmes!

  • Sylla

    Après avoir cherché pendant cinq ans à éliminer Sonko par des manipulations honteuses de la justice, macky a minablement échoué et tente maintenant de tromper les patriotes en leur miroitant une éventuelle candidature de Sonko. Personne n’est dupe et macky ne peut plus rien réparer, car il a attendu que tous ses « ndiouthie ndiathie » échouent pour prétendre chercher à apaiser. Il est comme Pharaon qui a attendu que les eaux le prennent pour tenter de se repentir, et Allah (swt) a bloqué sa langue.

  • Kathiorbi

    Le Sénégal a besoin de la tranquillité, seuls les 19 candidats à la. Présidentielle sont légitimes pour aller aux élections. KARIM ou PDS n’ont pas leur place dans ces élections. Comment Macky Sall et ses MENTEURS de classe exceptionnelle ont pu tenir le pays dans des difficultés inimaginables.

  • SENEGALAIS

    PAS DE OUSMANE SONKO .PAS D AMNISTIE. PENSEZ AUX MORTS PAR LA FAUTE DE O SONKO AVEC SES FORCES OCCULTES.

    • bamba

      biensur

  • Timiss

    Le commentateur « Domada » est vraiment dangereux pour notre pays ! Voilà quelqu’un qui affirme que Sonko a envoyé Atepa et Alioune Tine chez Macky Sall pour demander pardon ! Vous êtes un sacré menteur avec votre drôle de nom !

  • bamba

    la liste des candidats a été fixée par le Conseil Constitutionnel, elle est intangible rékk !

Publiez un commentaire