Koulibaly : « J’aime Napoli parce que les gens sont tolérants »

Kalidou Koulibaly a longuement parlé du racisme lors d’un entretien avec Onze Mondial.

Souvent victime du racisme dans les stades italiens, Kalidou Koulibaly estime que c’est un fléau à combattre par tout le monde.

« Ma réaction face à une personne raciste ? Si tu es raciste, c’est que tu as une motivation, tu ne peux pas haïr une personne pour rien. Ensuite, je vais essayer de le raisonner. Après, si je vois que c’est une cause perdue, je vais lui dire : « Fais ta route, je fais ma route ». Mon idée principale, c’est d’essayer de comprendre les personnes dans un premier temps. Moi, j’essaie constamment d’apporter de l’amour aux gens. Mon éducation est ainsi, je suis comme ça. J’aime tout le monde, je suis tolérant avec tout le monde. Après, chacun fait ce qu’il veut. Le racisme est un fléau, c’est quelque chose qu’on doit combattre ! Et aujourd’hui, ça devient tabou, c’est ça qui m’énerve le plus ! (…) On est en 2022 et il y a encore beaucoup de racisme ».

Malgré tous les discriminations vécus en Italie, le champions d’Afrique a conservé son amour pour Naples qu’il juge différemment par rapport aux autres villes.

« Je tiens à préciser que le racisme est multiple. Il y a le racisme contre la couleur de la peau, mais il y aussi du racisme contre la terre par exemple. (…) Les gens doivent comprendre qu’on est tous égaux, on est tous des être humains. Il y a juste la personnalité et le caractère des gens qui changent. Tu sais pourquoi j’aime Napoli, c’est parce que les gens sont tolérants. Ils adorent vraiment les étrangers. Je suis arrivé comme une personne black entre guillemets, mais je n’ai eu aucun problème, les gens m’admirent, je suis très apprécié ici. Et je les aime aussi. »

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire