PUBLICITÉ

Karim Wade : Un candidat en quête d’amnistie

amnestie, Karim Wade
Karim Wade : Un candidat en quête d’amnistie

Au seuil du nouveau bail accordé au Président Macky Sall, l’avenir de celui qui était censé le challenger à combat électoral du 24 février dernier, appelle réflexion. D’autant plus qu’en 2018 et en 2019, son dossier politico-judiciaire a tangué dans des phases d’accélération et de décélération au gré d’une géopolitique volage.

Aussi se demande-t-on ce que le chef de l’Etat réélu compte faire de Wade-fils, l’absent le plus présent dans cette nouvelle configuration du landerneau politique. Si on en est à se poser des questions sur le futur public de celui qui a déchu de sa toute puissance de fils de… naguère à la tête des départements les plus stratégiques, gestionnaire des coopérations financières du Sénégal, et qui, aujourd’hui, a perdu jusqu’à son statut d’électeur, c’est parce qu’il se dit qu’il doit bénéficier d’une amnistie, pour pouvoir jouer sa partition. Ironique destin, dans ce sens qu’il se susurre que des procédures sont entamées à l’Assemblée nationale.

Avéré, ce qui se trame ne serait alors que l’aboutissement d’initiatives médiatrices et dont les résultats ont suinté de l’annonce d’une amnistie, après la Présidentielle, balancée par Macky Sall sur TV5 et du récent séjour chez Alpha Condé, au retour duquel, Me Wade a édulcoré son discours cavalier contre la tenue de la Présidentielle.

Toujours est-il que le cas de Wade-fils rend compte d’une bizarre oscillation sous nos tropiques. Et pour cause autant sa traque judiciaire était une forte demande sociale à la perte du pouvoir par son père, autant son amnistie semble être une exigence maraboutique, politicienne, sociale, au point que d’aucuns en fassent un préalable à tout dialogue entre le Pds, le parti pour lequel il voulait candidater au dernier scrutin présidentiel et le pouvoir en place. Même s’il n’est pas sous tension pour son dernier mandat, le Président Sall semble hanté par l’affaire Karim Wade.

Et quid du silence assourdissant du Pds et de son leader? Loquace dans la phase préélectorale, Me Wade est devenu muet comme une carpe.

A-t-il eu vent d’une nouvelle info agréable ?

Vivement la prestation de serment du Président Sall !

Annonces

(21) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Serigne THIAM

Rien a foutre façon moi je votrai pas pour toi t’es plus mon candidat j’ai trouvé mieux

    Alou Cssé

    Electeurs Sénégalais yi dofou niou. Opposition bi ligueyoul depuis 7 ans, niou ngi wakh rek niénenn yi di liguey comme Macky. Dieureudieuf Mimi, wakh ngeu lepp.

    ThierryNgolo

    Karim Wade, amoul sakh carte identité sénégalaise. Meunoul nek candidat présidentielle.

    restoamateur

    Karim lou mouy deal ni ? Mo geunn khamni meunoul nek candidat, dafa am casier judiciaire donc ney bayi accuser Macky.

    Policier

    karim deh, amna condamnation bou 6 ans, tok 3 ans ci kassso bi, motakhitt exclure negn ko ci elections yi. Lolou moy loi Senegal, nieup kham negn ko !

    lidya

    Loi bi dal, benn leu pour nieup, Karim mi ngeu teup di dal parce que dama nam années noces yi ci ngourou papam. War na yéwou, bayi gent bi khol deug bi : Dotoul nek candidat en 2019

    masss

    Karim Wade francais leu. Na dem nek candidat France, changer rewam. Corrupteur leu, Taupe ci bopou rewmi !

Birame Ndoye

AMNISTIE POUR KARIM.
ET QUID DES PETITS DÉLINQUANTS QUI SONT DES COUMBA AMOUL NDÉYE?

Khadim Sokhna

Je suis karimiste est je le resterais pour toujours, amnistie où pas .
Ma loyauté restera intacte.

zal

Pourquoi a t on tympanise les sénégalais du retour imminent de karim avant les élections?des promesses qui n’ont engagé d’ailleurs que ceux qui y ont cru.Lui et son père savaient ce qui set ramait et pendant ce temps les moutons de panurge suivaient le berger.

deug Rek

Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Amnistie pour Karim

Amadou Drame

,karim meïssa Wade le candidat idéal et l’homme de la situations Rassemble Développer Protège le Sénégal des sénégalais. …..

Albert Richard Ndione

Et l’argent supposévolé? Comment les sénégalais vont-ils rentrer dans leurs fonds? Cela est en tout cas non négociable…

ANNONYME

Gueum sa Boop pour le meilleur de nous meme avec Bougane pour un avenir meilleur et un changement dans tous les domaines surtout la jeunesse nous devons tendre la main à ce monsieur qui ne prone que le culte du travail

Lafa

C’est maky sall qui joue sa guitare et qui danse en même temps sur le dossier Karim Wade puisque c’est un comédien

Alioune Toure

Mr Karim meissa Wade sera obligatoirement amenistie par la.suite de la.decision den l.o.n.u
Et qu,en suite les présidentielles apparemment sont derrière et que sancandidature serait un obstacle pour le président sortant.
Mr Machy sai sai.

NDIAYE MACKY

DEFAL DI DIAM AME SI REW MI DIADIEUF PRÉSIDENT !

Vérité

GUEUM SA BOPP SALUT LA MATURITÉ DE NOTRE OPPOSITION
ET DE LA JEUNESSE CONSCIENTE DE NOTRE CHER SENEGAL
SANS CELA LE PAYS SERAIT DANS LE CHAOS ACTUELLEMENT
CAR PRESERVER NOTRE DEMOCRATIE ETAIT LA PRIORITE
CEPENDANT LE TRAVAIL CONTINUE AVEC NOTRE LEADER
BOUGANE ET LA JEUNESSE DE GUEUM SA BOPP POUR
UN VRAI CHANGEMENT DANS NOTRE CHER PAYS

Malick Diallo

Vous.tous.tous..le.meme.systeme….vous.enrrechirait.sur.le.dos.des.senegalais..vous…ne..respecter.pas.les.senegalais..le
Bonne.foi.vous.manque

Borom Ndiarem Faye

Thiey senegal danguaye dathi 1 millions niou fatéla thi kassobi karim sathi ay milliard dém doubay di noçé sounou alal niouni naniouko amnistié pour mou niew djité watniou amna niou dof jamé niou khalat khalatou nit

Publier un commentaire