BRVM-10 182,80 -0,60 BRVM-C 193,17 -0,59 Dernière mise à jour : Jeudi, 20 septembre, 2018 - 11:00

BOA SN

0,00

SONATEL

0,00

TOTAL SN

-1,39
PROGRAMMES TV
Votre Horoscope du jour En ce moment à Dakar 29° partly-cloudy-day
Annonces

Kara Mbodji sur le cas Diao Kéita Baldé : « El Hadji Diouf a raison »

Diao Baldé Keïta, Dossier, El Hadji Diouf, Kara Mbodji

Dans un entretien accordé au quotidien « Record » et parcouru par Senego, Kara Mbodji aborde le dossier Diao Keita  Baldé. Toute l’histoire est issue du match entre le Sénégal et le Cap-Vert, à Praia dans la course à la qualification au mondial 2018. Au moment d’être remplacé par Opa Nguette, Diao Baldé s’énerve et boude durant le reste de la rencontre. Kara Mbodji n’est pas d’avis avec les observateurs qui font de ce dysfonctionnement un problème. Il approuve par ailleurs la sortie de l’ancien international El Hadji Diouf sur le sujet.

« Dans une équipe de football, c’est normal qu’un joueur soit frustré quand il ne joue pas, parce qu’il aimerait bien être sur le terrain pour aider ses coéquipiers. Je ne veux pas que les gens fassent du cas Diao Baldé Kéité un problème. Non. Ce n’en est pas un. Nous sommes en famille. On se parle entre nous et on se regarde dans le blanc de l’œil pour se dire la vérité. Diao Baldé n’est pas un cas.  C’est un garçon charmant, un jeune qui a envie de progresser et de tirer l’équipe vers le haut. Chacun a son comportement et son tempérament. Je pense qu’El Hadji Diouf a raison sur ce dossier-là. Aucun footballeur n’est content s’il reste sur le banc de touche. Maintenant, les gens peuvent dire des choses qu’ils ne maîtrisent pas et on n’y peut rien », a défendu le défenseur central d’Anderlecht.

En novembre dernier, El Hadji Diouf avait fait une sortie sur le sujet : « un compétiteur qui cède sa place en étant heureux, je n’en ai jamais vu. Donc, la frustration de Keita Baldé est compréhensible. Cela arrive à tous les joueurs, même les plus moyens. C’est un faux problème. Il ne faut pas en faire une histoire et saper le moral à Keita Diao Baldé, qui est aujourd’hui un de nos meilleurs éléments. Au lieu de fragiliser mentalement le joueur, on doit le protéger de façon intelligente. Ce n’est pas un joueur difficile à gérer », avait déclaré l’ancien international, sur le sujet.

Annonces
Annonces

4 commentaires

  • SENEGAL EN AVANT
    26 décembre 2017 13 h 20 min

    T’as raison Kara ce n’est pas un problème et meme si c’était un on doit le régler à l’interne et à l’amiable.La presse doit se focaliser sur des éléments qui fortifient l’équipe nationale plutot que ceux qui fragilisent l’équipe.

  • Niang Serigne
    26 décembre 2017 15 h 53 min

    Bravo Kara

  • amete tidiane diop
    26 décembre 2017 18 h 07 min

    Tjr la presse encore la presse

  • Sane
    27 décembre 2017 12 h 28 min

    Je vous demande l’état dans lequel est le remplaçant;lui qui est attaché au banc pendant combien de temps , parfois des matchs durant à ronger son frein comme on dit.Mais ces joueurs, au sein de leur club sont constamment remplacés sans bruit ni trompette .Le seul maitre reste l’entraineur et reste le seul juge et le seul à qui , qui de droit , demande des comptes

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *