PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Kara a fêté la Tabaski à Darou Mouhty Kër Seydina Ousmane (vidéo)

 Serigne Modou Kara a fêté la Tabaski loin de la capitale Sénégalaise. Le général de Bamba accompagné de son frère, Mame Thierno Noreyni a été aperçu à Darou Mouhty. 

Au Sénégal, la majorité des musulmans ont célébré l »Aid el Kebir ce mardi. Les fidèles, habillés de leurs plus beaux vêtements, se rassemblent tôt le matin dans des lieux de prière. La particularité de la tabaski pour cette année, est la cherté des moutons pour les Sénégalais moyens.

Le mouton ladoum, un rêve pour les plus nantis

En plus le ladoum a été la vedette de cette fête musulmane au Sénégal et à laquelle il faut consacrer au rituel du sacrifice. C’est un cadeau pour les plus nantis, un rêve pour les plus modestes, mais l’animal ne laisse personne indifférent dans un pays où l’élevage de moutons est une passion.

Tabaski et sacrifice 

Selon le texte musulman, Dieu demanda à Abraham (ou Ibrahim) de sacrifier son fils, Ismaël, pour éprouver sa foi. Alors que l’homme s’apprêtait à immoler l’enfant avec un couteau, l’ange Gabriel (ou Jibril) arrêta son geste et remplaça l’enfant par un bélier. Cet événement est désormais commémoré par les musulmans sous la forme d’un sacrifice animal.

 

Darou Mouhty Kara
whatsapp 174
Annonces

Publier un commentaire