PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
72667187 2439119159709512 1401430966643195904 n - Kaolack ville historique, mérite plus de considération*

Kaolack ville historique, mérite plus de considération*

Rien qu’évoquer le mot Kaolack, cela suffit largement pour nous plonger dans le flot d’une riche contrée sur le plan historique, économique, culturelle et surtout religieux.
De ses historiques bâtisses religieuses, et nous nous refusons de particulariser ces lieux qui ont vu naître des érudits de l’islam qui, à eux seuls, suffisent largement pour nous conforter dans notre thèse, Kaoloack mérite une considération particulière.

Que l’on nous dise, quelque part au Sénégal où on ne connait pas El Hadji Abdoulaye NIASSE, ou encore El Hadji Ibrahima (Rta) ? Que l’on nous dise, quel voyageur, reliant Dakar et le sud du pays, ne passe pas par Kaolack ? Que l’on nous dise qui ignore l’enjeu économique qui prévaut à Kaolack à cause de son caractère carrefour qui fait de ce lieu un centre de rencontre économique et culturel et pour le Sénégal et pour l’Afrique l’Ouest ?

Si l’on veut un équilibre au Sénégal, pour une meilleure harmonisation de l’économie de notre cher pays, il est temps que cette ville soit reconsidérée au plus haut niveau. Kaolack ne mérite pas l’état actuel dans lequel cette ville est plongée.

De l’entrée de la ville à sa sortie, le visiteur est accueilli par un délabrement total de la citée, qui jadis était le grenier de la sous-région. Aucun plan d’assainissement viable et durable capable de rendre Kaolack une ville où il fait bon à vivre, à venir et à traverser n’a encore vu le jour.

Pour cela, nous demandons solennellement aux autorités étatiques de réserver une place de choix pour Kaolack dans les politiques de modernisation des villes du Sénégal. A Kaolack, rien que pour notre passé, notre histoire religieuse et le potentiel économique, le maximum doit être disponible.

*Cheikh Ibrahima Diallo

Contribution Kaolack
whatsapp 211
Annonces

(8) commentaires

Charles

MONSIEUR DIALLO,TU ES REVEUR OU TU VOIS PAS BIEN:ACUN HOMME OU AUCUNE FEMME EN POLITIQUE RESPECTE CETTE VILLE.QUE DE LA POLITIQUE SOUTENIR LE PRESIDENT ET BOEN PROFITER DES BIENS DE CETTE VILLE.QUE DES MENTEURS,VOLEURS ET TRAITRES

Charles

cc

    Camara

    Ce sont les kaolackois qui sont responsables de la situation qui prévaut dans cette région. Que font les disciples de Baye et ses fils pour leur région. Qu’ont fait les nombreux natifs de cette region pour la développer. Rien

Malick Diallo

Cest les politiciens verreux qui ont tout detruis avant les independance apres les independance kaolack ete tres devollopait yavait pas de suivie tiut a ete detruis par les politiciens comme le feu babacar ba apres les independaces setais la pagaye

Hamdan Samir

S.V.P, occupez vous de la propreté de l-avenue John.f.Kennedy, de la B.I.E.A.O jusqu-au rond point garage nioro. Vraiment honteux et anarchique. Les pousses pousses,les vendeuses de légumes qui barrent la route et ruelles, ses vendeuses qui mettent les légumes sur la boue ,pour vendre, où est cet hygiène pour la SANTÉ de la population et la sécurité civile, réveillez vous pour arrêter toute cette anarchie dans cette rue économique. Tout le monde se plaint ,banquiers -commerçants -chauffeurs etc seulement pour encaisser les *DIOUTIS* sur le dos de la santé de la population kaolackoises
nous demandons à Mr Le Gouverneur et à Mr Le Préfet de passer à partir de 06h du matin jusqu’à 13 et +, pour constater ce qui se passe dans cette avenue catastrophique. De même les microphones à partir de 06h du matin. Stop,on est VRAIMENT VRAIMENT VRAIMENT FATIGUÉ ET CELÀ PERDURE DEPUIS DES MOIS AVEC IL EST TEMPS. MERCI POUR VOTRE ATTENTION.

Papemassar Mariamasar

Faut essayer Serigne mboup ses ambitions sont nobles comme depuis les indépendances les politiciens sont calés

Cg

Paradoxalement c’est cette population qui ont voter pour les majorités depuis l’indépendance.

Ndiaga

Aucun politicien ne peut développer une ville à moins qu’il la créé. c’est aux kaolackois de rendre leur ville propre. Garage Nioro doit être délocalisé et mettre tous ces tabliers très loin des avenues. Ou trouver un contournement de la ville.

Publier un commentaire