PUBLICITÉ
academie internationale justice fiscale 3 - Justice Fiscale : Une académie internationale pour bannir l'évasion des capitaux...

Justice Fiscale : Une académie internationale pour bannir l’évasion des capitaux…

Le Forum Civil, en collaboration avec Tax Justice Network Africa, a procédé, ce lundi, à la cérémonie d’ouverture de l’Académie Internationale de la Justice Fiscale. Occasion saisie par Birahim Seck, Coordonnateur du Forum civil, pour dénoncer ce fléau que constitue l’évasion fiscale…

« Les revenus fiscaux sont indispensables au financement du développement. C’est ainsi que certaines organisations communautaires définissent des ratios de convergence, notamment la composition des recettes fiscales dans la formation des ressources globales du budget…« , a fait savoir Birahim Seck, Coordonnateur Général du Forum Civil, selon qui, des pays d’Afrique souffrent de l’évasion fiscale et de la prédominance du secteur informel, causes de pertes de plusieurs milliards de dollars par an. Et Global Financial Integrity’ (GFI) chiffrent les flux financiers illicites en provenance des pays émergents et en développement, entre 2003-2012, à 6,6 mille milliards de dollars américains.

Interpellant le Dircab du ministre du Pétrole et des énergies, il lui rappelle que « l’Afrique subsaharienne a le plus souffert de la fuite de capitaux illicites qui représente une moyenne de 5,5% du PIB. « Les pays les plus touchés dans la région au cours de cette période, étaient le Nigeria (7,922 millions de dollars américains, en 2012) et l’Afrique du Sud (29,134 millions de dollars américains, en 2012)« .

En 2013, le rapport conjoint de la Banque africaine de développement (Bad) et de « Global Financial Integrity » a estimé les flux financiers illicites en provenance de l’Afrique à 1,2 et 1,3 mille milliards de dollars américains (sur la base d’une révision du taux d’inflation).

« Le Sénégal a besoin d’un fort consensus et d’une stratégie pour plus de créations d’acteurs et d’entreprise dans le Contenu Local inclusif qui favorisera nécessairement la mobilisation de ressources fiscales maîtrisées et durables. Pour y arriver, il faut nécessairement une mobilisation de tous pour la promotion de la justice fiscale« , fait savoir M. Seck.

Académie Internationale Justice Fiscale Birahim Sek
Annonces