Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » » » » » » » » Jeunesses Unies pour la Paix: un match de foot...

Jeunesses Unies pour la Paix: un match de foot pour sceller le pacte

2017-07-11T22:14:57+00:0019 Partages
Annonces

Déclaration issue de la rencontre qui a réuni les jeunes de l’association « Initiative des Jeunes pour la Bonne Gouvernance », de Benno Bokk Yaakar, de Manko Taxawou Sénégal, Manko Wattu Sénégal et des responsables de l’ONCAV.

Le contexte actuel des élections législatives annonce des lendemains sombres pour la stabilité du pays. Le chemin qui mène a cette échéance électorale est miné par des tractations à tout va et des échanges houleux par presse interposée entre l’opposition et le pouvoir. La révision du code électorale n’a pas été facile.

Près de 60% des cartes d’électeurs attendent encore au niveau des commissions pour être retirées par leurs propriétaires.

Les jeunes, acteurs et bénéficiaires des retombées d’une bonne politique publique se sont sentis lésés et trahis dans la confection des listes de candidats parce n’y figurant pas comme ils l’ont souhaité partant de leur engagement et de leur participation dans la vie politique du Sénégal.

L’unité de la nation, la concorde et la paix sociale sont plus que jamais menacées. Les jeunes du futur, acteurs de la construction du Sénégal parce que bras vigoureux et espoir de demain ont judicieusement pensé à l’idée combien pédagogique et instructive d’aller dans l’enthousiasme des uns et des autres vers la paix à travers un match amical où les spectateurs en ligne de mire seront des adultes, responsables des listes dont pratiquement les jeunes sont exclus.

Convenons-en, le contexte est plein de remous dont il serait difficile  de cerner les retombées. Toutefois, passer par les jeunes serait la seule voie stratégique de salut pour la paix. Justement, c’est cette paix que la jeunesse veut imposer voire partager avec les parties prenantes pour un SENEGAL où il fait bon de vivre. Rien de plus opportun que de voir la jeunesse mettre en bandoulière telles pratiques. Le sport, le football (sport fédérateur) est un terreau d’application fertile pour que vive la paix au Sénégal.

Articles connexes

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces