PUBLICITÉ

“Je souffre de voir cette violence politique qui embastille les meilleurs”. Par Fabienne Feliho

Je vais essayer, clairement et sans langue de bois, de vous expliquer le pourquoi de mon engagement sur la liste DEFAR SÉNÉGAL, en tant que tête de liste dans le département de Dakar, aux législatives du 30 juillet 2017.

D’abord et avant tout je voue à Dakar et sa vivante banlieue un amour, mieux ,une véritable passion.

Cette ville vibrante et pieuse qui abrite une des presqu’îles les plus belles du monde et des baies dont l’éclat rivalise avec le soleil.

Dakar qui était et qui devrait rester la vitrine éclatante du génie incontesté du peuple sénégalais.

Je souffre de voir cette ville déchiquetée, souillée, déstructurée, abîmée et quasi laissée à l’abandon.

Je souffre de voir, ces hordes d’enfants talibés en guenilles. Je souffre de voir ces hardis gamins en proie au désespoir, affronter l’océan et la mort vers des rivages cruels et incertains.

Je souffre de voir cette jeunesse sans travail, abandonnée et impuissante réunie autour d’une tasse de thé salutaire à l’angle des rues et dans les cours des maisons.

Je souffre de voir les banlieusards impuissants patauger dans la gadoue quand la pluie bénie se transforme en cauchemar.

Je souffre de voir ces constructions illégales et hideuses défigurer le littoral et empêcher les citoyens de voir la mer.

La mer est là, omniprésente et précieuse, et pas l’ombre d’une usine de dessalement d’eau de mer.

C’est bien tardivement que l’Etat s’est intéressé au solaire alors qu’il faudrait presque interdire les énergies fossiles et rendre obligatoire le solaire, l’éolienne, les vagues, pour éclairer les coins et recoins du pays, etc.

Je souffre de voir ces milliers de cantines fait de bric et de broc créer une anarchie urbaine sordide.

Je souffre de voir la campagne glisser insidieusement vers la ville créant des contradictions lourdes de menaces.

Je souffre de voir cette pollution insidieuse que les alizés peinent à dissiper et qui encrassent nos bronches.

Je souffre de voir l’absence de médicaments, la vétusté du matériel et le manque de considération des personnels dans nos dispensaires et hôpitaux publics.

Je souffre de voir nos sordides prisons où des milliers de citoyens croupissent dans une inhumanité indifférente.

Je souffre de voir cette violence politique qui embastille les meilleurs , qui ont pour seul véritable tort de ne pas être d’accord.

Je souffre de voir l’incompétence érigée en système de gouvernement au grand dam des populations.

Je souffre de voir l’absence criante d’assainissement, les égouts et les fosses qui débordent. Je souffre du détournement des deniers publics, de la gabegie, de la corruption, du

clientélisme ,du favoritisme et du mépris des politiciens envers le peuple.

DEFAR SÉNÉGAL se propose de révolutionner la pratique parlementaire en introduisant la rigueur, le respect et l’ordre.

DEFAR SÉNÉGAL multipliera les initiatives et les propositions de loi pour donner à l’Assemblée nationale, enfin, ses lettres de noblesse.

Une Assemblée nationale qui se mettra résolument et définitivement au service du peuple souverain.

FABIENNE FELIHO

Tête de liste à Dakar de DEFAR SÉNÉGAL

Annonces

(12) commentaires

  • Raate

    Tais toi, ce texte, ce n est pas toi qui l as rédigé

  • Solo

    FABIENNE POUR PRESIDENT 2019

  • Ibnoul

    Hmm ce texte est bien fait et son auteur mérite toute notre attention.

  • Verite

    Bravo madame. .personne n’a jamais écrit ça depuis l’indépendance. .fabienne présidente en 2019…Sénégal dieum kanam

  • Boymoscou

    cette femme est une prostituee deguiser elle n’a pas de lecon a nous donner! il faut elire les gens digne les gens dans les minorites qui savent ce que les senegalais vivent chaque jour pour avoir leur gagne pain et pas une femme rasee qui se dis pret a representer des senegalais qui vivent au almadies qui mangent des croissant au beurre qui roulent dans des voitures de luxe voila
    voila
    depuis Moscou !

  • Thierno

    Courage Fabienne. Le devoir vous appelle puisque vous êtes une femme ayant décidée de vous porter candidate dans le cruel et difficile département de Dakar. Maid votre victoire n’en sera que plus grande. Vous avez beaucoup de mérite. N’oubliee jamais que ce sont les minorités agissantes qui font la révolution et non les majorités silencieuses

  • Rama

    Magnifique et interessant! Chapeau bas. Je connais la personne qui a écrit ce texte.
    Sur ce bonne chance à vous Fabienne. Que DIEU soit avec vous et vos bons souhaits. C’est exactement ce qui manque au Senegal. Sur ce bonne chance à vous. Bon courage!

  • Citoyen

    belle contribution

  • Diop

    Bien écrit ! En fait un programme presque parfait…Mme gagnerait cependant à revoir son look