Issa Sall : « D’accord pour le dialogue, pas pour … »

« Si nous sommes là aujourd’hui, c’est parce que nous voulons la paix.  Je veux savoir qui va modérer le dialogue national. Nous qui sommes dans le Front, pensons que l’administration ne doit pas modérer le dialogue« , déclare Issa Sall, le président du Parti pour l’unité et le rassemblement (Pur), présent à la rencontre entre le ministre de l’Intérieur et des partis de l’opposition sénégalaise.

Annonces

Le président du Pur a exigé que le dialogue national, prévu le 28 mai 2019, soit modéré par une personnalité neutre en qui tout le monde a confiance et non par un membre de l’administration.

Selon M. Sall, en ce moment, ils peuvent parler de toutes les questions dans un dialogue paritaire. « Nous sommes d’accord pour le dialogue, mais pas pour qu’il soit modéré par ceux qui nous appellent« , lance-t-il.

Annonces

(3) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Nastou REMERCIE MARA 002296*0401*523

Grace à ce Mara, j’ai pu voir mon mari revenir auprès de moi et des enfants.
Merci pour ce témoignage.
Merci Mara

Futur leader

CE DIALOGUE EST INÉVITABLE MAIS DOIT ÊTRE TRANSPARANTE GUEUM SA BOPP SALUT LA MATURITÉ DE NOTRE OPPOSITION
ET CONTINUE LE TRAVAIL POUR LE VRAI CHANGEMENT CAR
NOUS AVONS UN SYSTÈME POLITIQUE TROP ANCIEN À RÉFORMER
PAR DU SANG NEUF AVEC DE NOUVELLES MÉTHODES PLUS ADÉQUATES

Passant

Issa Sall n’est pas le président du PUR mais le Coordonnateur. Vous êtes vraiment Nuls Senego à moins que ce soit fait à dessein pour Issa connaissant vos rapports bien huilés.

Publier un commentaire