PUBLICITÉ

Iran Ndao : “Seuy you beuri mère yako tass …”

Le prêcheur de la SENTV, Oustaz Iran Ndao, pense que la plupart des ménages sont détruits par les belles-mères.

Selon Oustaz Ndao, la femme doit obéissance, bienveillance et tendresse à son mari et sa famille, autant que celui-ci doit aussi se comporter avec bienveillance, tendresse et délicatesse avec son épouse.

L’homme doit être magnanime avec sa femme et patient pour tous les mauvais caractères qu’elle pourrait manifester. Il doit également pourvoir à ses besoins en subsistance.

Regardez !

Abonnez-vous pour ne plus manquer les vidéos en rapport avec le Sénégal !
Annonces

(2) commentaires

  • Sokhnasi

    Dieureudieuf Ouztaz Iran, on dirait que vous racontez mon cas, mon mariage est detruit par ma belle soeur avec la complicité du grand fils de mon mari.
    Je ne les condamne pas, c’est plutôt mon mari qui est faible et n’a pas de ngoor.
    Je m’en remets au tout puissant, qui sait tout et va rendre payer chacun ses moindres faits dans la vie et à l’au dela.

  • Khoule

    Dieureudieuf Iran Ndaw
    Wakh tan wi amna solo diangé nasi loubeuri
    Yalla n’a Yalla khép doliiiiii

Publier un commentaire