Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Interdiction de la marche contre la vie chère: “Le Préfet de Dakar viole l’arrêt de la Cour suprême”

Macky Sall transforme nos Préfets en délinquants politiques“. C’est l’avis de Amadou Ba, membre du mouvement national des cadres de Paste. En effet, pour interdire la marche de protestation contre la vie chère, le Préfet de Dakar invoque 3 motifs: risques de troubles à l’ordre public, risques de propagation de la Covid-19 et entrave à la libre circulation des personnes et des biens.

Motifs…

D’après Amadou Ba, aucun de ces motifs n’est assorti d’une explication de l’autorité sur l’incapacité supposée des forces de l’ordre à garantir le droit constitutionnel de marche. Ce faisant, le Préfet de Dakar déchire l’arrêt de la Cour suprême qui avait annulé son refus d’autoriser un sit-in devant le ministère de l’intérieur sur ces mêmes fondements fallacieux.

Arrêt N°19…

En effet, dans son arrêt N°19 DU 23 MAI 2019 ASSANE BA ET DEUX (2) AUTRES c/ ÉTAT DU SÉNÉGAL, la Chambre administrative de la Cour suprême a estimé: “Considérant qu’en l’espèce, pour interdire la manifestation envisagée par les requérants, le préfet s’est borné à invoquer les menaces de troubles à l’ordre public, l’entrave à la libre circulation des personnes et des biens et le risque d’entrave à la continuité du service public, sans établir une insuffisance de forces de sécurité nécessaires au maintien de l’ordre”. Autrement dit, pour la Cour suprême, le Préfet qui veut interdire une marche, ne peut se contenter d’évoquer les motifs d’interdiction comme trouble à l’ordre public, mais doit justifier l’incapacité ou l’insuffisance des forces de l’ordre pour assurer la sécurité de la marche“, explique-t-il.

Détournement de pouvoir…

Pour le membre de Pastef, le Préfet de Dakar encourt une annulation plus grave encore: le détournement de pouvoir. “Prétextant la propagation de la Covid19 après la marche de Noo lank contre la vie chère, le Préfet de Dakar oublie que les phases nationales de Navetanes se tiennent actuellement à Thiès, qu’aucune interdiction de rassemblement pour cause de Covid19 n’est édictée à Dakar et qu’il n’y a aucun lien entre un rassemblement de 2h et une explosion des contaminations“, déclare Amadou Ba.

Banditisme juridique…

A l’en croire, c’est du banditisme juridique d’un Préfet politique qui agit en militant de l’Apr. Et Macky Sall sait qu’il risque un Printemps sénégalais avec l’augmentation des denrées de première nécessité à cause de ses taxes. “Les populations doivent sortir en masse pour accompagner la marche de Noo lank“, estime-t-il.

40 Whatsapp
Annonces
guest
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    15:16 - 21/10/2021

    PSG : Bientôt le bout du tunnel pour Sergio Ramos !

    Whatsapp
    13:57 - 21/10/2021

    Club des 100 buts : La Premier League rend hommage à Sadio Mané

    Whatsapp
    13:23 - 21/10/2021

    Îles du Saloum : Saisie de 450 kg de “Yamba” et des médicaments prohibés

    Whatsapp
    13:23 - 21/10/2021

    Les écoutes téléphoniques de Benzema sur Mathieu Valbuena dévoilées

    Whatsapp
2
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp