PUBLICITÉ

Interdiction circulation interurbaine : Plus de 2500 enseignants et 300 élèves doivent retourner à Fatick

L’interdiction des circulations interurbaines entrave la réouverture des classes d’examen. Plus de 2508 enseignants et 311 élèves sont actuellement hors de Fatick, informe l’inspecteur d’académie Mamadou Niang.

Enseignants et élèves hors de la région

“A ce jour, il y a énormément d’enseignants et d’élèves de l’académie qui sont encore en dehors de la région. Pour ce qui concerne le personnel enseignant, il y a 2 508 personnes. Et pour les élèves candidats aux examens, il y en a 311”, a précisé M. Niang lors d’une réunion préparatoire de la réouverture des classes d’examen, en présence du gouverneur de la région, Seynabou Guèye.

Des autorisations de circuler

Selon l’inspecteur d’académie, les autorités ont pris l’engagement de faire en sorte que les enseignants et élèves concernés puissent disposer d’autorisations de circuler pour se rapprocher de leur école avant le 2 juin. Une liste comprenant leur nom sera envoyée au ministère de l’Intérieur, afin qu’il puisse leur délivrer ces autorisations, rapporte Aps.

Paradoxe 

Et qui va convoyer les enseignants et élèves s’ils leur donnent des autorisations alors que l transport est interdit ? Cette réouverture des écoles se révèle prématurée à plusieurs égards.

whatsapp 139
Annonces

(3) commentaires

  • Rismat

    Quand tu as un gouvernement incompétent voilà la où ça mène

  • Grand

    Que des incompétents ces soit disant ministres et conseillers . Comment les enfants vont retourner à l école alors que les mamans ou papa sont bloqués dans une autre région . Changement de regime

  • Ndiasse Diao

    lousi mana am daal moy populations bi sononan ta danan fepou dafa djot ndakh 3 mois nous took si benn place manoul nek