Institut Culturel Italien de Dakar : Giorgio Lolli et l’histoire de la radio communautaire au Sénégal…

Institut Culturel Italien de Dakar : Giorgio Lolli et l’histoire de la radio communautaire au Sénégal…

L’Institut Culturel Italien de Dakar a accueilli, ce mardi 07 mai, l’équipe de Materiali Sonori. Une rencontre « spéciale » sur la contribution de Giorgio Lolli à la « révolution FM en Afrique et l’histoire de la radiodiffusion communautaire au Sénégal« .

Parmi les participants à la rencontre, on peut citer Abdou Latif Coulibaly, maire de Sokone, Baye Oumar Gueye, directeur de Sud FM, et Oumar Seck Ndiaye, écrivain.

« Avec plus de quarante ans passés en Afrique, Giorgio Lolli, ancien ouvrier et syndicaliste, technicien formé à l’époque d’or des radios libres« , a installé plus de 500 émetteurs du Sénégal au Burkina Faso en passant par le Togo, le Mali, le Mozambique, le Bénin et l’Érythrée.

Sa structure, « La Solaire », a mis la radio entre les mains des communautés, des camps berbères sans électricité aux communautés agricoles du Sahel. « C’est également grâce à Giorgio que les ‘radios rurales’ se sont répandues en Afrique, contribuant grandement à l’alphabétisation et au libre échange d’idées et de pensées sur ce continent. Lolli n’était pas seulement un technicien et un entrepreneur, mais il avait une vision plus large d’une Afrique indépendante. Il a créé des écoles pour les techniciens radio au Togo et au Mali, contribuant ainsi à la croissance et à l’indépendance des communautés locales », souligne le communiqué parvenu à Senego.

Et c’est le 30 avril de cette année que Giorgio a rendu l’âme, des suites d’une longue maladie. C’est ainsi, qu’en sa mémoire, certains de ses étudiants et collaborateurs ont pris en main son héritage.

Ainsi, lors de cette rencontre, il a été présenté trailer du documentaire « Radio Solaire », actuellement en production. De plus, des photos et vidéos prises par Lolli lui-même pendant son séjour en Afrique ont été diffusées.

Federico Bacci et Francesco Eppesteingher, auteurs et réalisateurs du documentaire, sont revenus sur le motif de leur présence au Sénégal : « apporter la pièce manquante, un émetteur, essentiel pour lancer Radio Lolli, une nouvelle radio FM à Kidira, dédiée aux jeunes migrants africains contemporains« .

Pour mémoire, inauguré le 30 janvier 2020, l’Institut Culturel Italien est un bureau du Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale et la section culturelle de l’Ambassade d’Italie à Dakar. « L’Institut promeut la langue, la culture et la créativité italiennes au Sénégal, mais est également le moteur de projets de coopération culturelle visant au dialogue et à la connaissance mutuelle. En plus de l’organisation d’événements dans divers secteurs culturels et créatifs, en dialogue avec la vibrante scène culturelle sénégalaise, l’Institut propose des cours de langue italienne, une bibliothèque, des informations et un soutien pour faciliter les échanges culturels entre l’Italie et le Sénégal. L’Institut est membre du pôle EUNIC Sénégal (Association des instituts culturels européens)« , conclut le communiqué.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire