PUBLICITÉ

Insolite: Une femme divorcée se fait violer pour une histoire de “greffage”

 Une histoire d’abus sexuel à atterri à la police des Hlm. Une jeune dame divorcée, vendeuse de café, a été violée par son client qui lui avait promis “un greffage” ( touffe de cheveux synthétiques ou naturel), pour la fête de Korité.  Son bourreau l’avait invitée à son domicile à la cité Bissap pour lui remettre son présent c’est ainsi qu’elle s’est fait duper. 

Cette jeune dame aux belles rondeurs a passé un sale quart d’heure chez E. Ndiaye pour une histoire de greffage. En effet, vendeuse de café de profession, cette femme âgée entre 25 à 30 ans s’est fait embobiner par l’un de ses clients qui lui avait proposé de lui offrir un greffage pour la fête de la Korité. Devant les limiers, la jeune dame a déclaré  que son bourreau l’avait promis un greffage et lui avait fixé un rendez-vous à la Cité Bissap pour récupérer son présent.

Malheureusement, cette femme est tombée sur le piège de son bourreau car au lieu de recevoir le “greffage”, elle a reçu un bon bissap ponctué de coups de reins. Et après avoir satisfait sa libido, le quidam  lui a demandé de l’attendre devant la porte jusqu’à ce que la personne qui doit amener le “greffage” vienne.  Et naïvement, elle est sortie de la chambre permettant ainsi à son bourreau de disparaître dans la nature.

Lors de son audition, la jeune dame a semblé  prendre à la légère cette affaire, car lorsque les limiers lui ont demandé si elle s’était débattue , elle a répondu par “Pourtant si … pourtant si”.

(Avec Vox Pop)

 

Annonces

(2) commentaires

  • Mako Lép

    Tonton policier bayil domou diambour bi mou gni.khalé bou djiguéne bii bimouy ci keur wadji khamonena bala mouy ame cheuveu dina athie tank

  • Patriote

    jiguene bu beug lu yomb mom lugn ko def baxna