Insolite: Le président mauritanien intimide un journaliste et exige l’arrêt immédiat de la diffusion en direct … (Vidéo)

Insolite: Le président mauritanien intimide un journaliste et exige l’arrêt immédiat de la diffusion en direct … (Vidéo)

Ca se passe en Mauritanie, hier vendredi 27 mars. L’actuel président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz ordonne l’arrêt de la diffusion en direct de sa rencontre avec des journalistes. Le faits que les journalistes ont été (quasiment) triés sur le volet n’a pas suffit à éviter ses sauts d’humeurs. « TFII TELVEZE, TFI BEUSS » ou littéralement « ÉTEINT LA TELE, COUPE LA RETRANSMISSION ».

En bon militaire, il connait l’art de « l’intimidation des journalistes ».

Le président dit au journaliste Ahmed Wadiaa qui n’a pas sa langue dans sa poche « Tu fais comme les autres ou tu part. ça veut dire quoi ça hein. Tu ne posera pas 3 questions ce soir ». Le journaliste répond » Non je ne partirai pas, je vais poser des questions. Le président rétorque « PARTEZ TOUS ».

Furieux, le président ordonne l’arrêt immédiat de la diffusion.

Chose que le « journaliste-modérateur » va exécuter en demandant à la régit de couper la retransmission.
Rappelons qu’Ould Abdel Aziz est arrivé au pouvoir par un coup d’Etat militaire en 2008, avant de se présenter aux présidentielles de 2009 qu’il remporta, il fut réélu avec un score nord coréen (plus de 80%), en 2014.

Cette histoire, continue 24 heures après, de faire couler encre et salive.

 

Afrique360

8 COMMENTAIRES
  • Mauritanien3

    A comprendre c'est un militaire il n'aime être affronté. Il a juste manqué de charisme pour réglé ce problème mais au fond il n' a pas tord . Il a droit de fixé le nombre de question autorisé pour chaque journaliste au vu du temps de l 'interview . Ce qui n'est pas du goût de son interlocuteur .

  • descartes

    c'est la preuve que là gestion de la Mauritanie le dépasse Aziz un président perdu ,un président par défaut .je suis un mauritanien mais j'ai honte d'avoir un président aussi con et bête

  • bob

    Bien fait pour le journaliste ils croient au dessus de tout

  • amadou

    laffaire cest plutot passé le jeudi 26 mais pas le vendredi 27 soyez correct dans ce que vous ecrivez

  • dame mbow

    L auritaire doit fini en afrique

  • bio

    il n'aime pa l'on lui dise la vérité parceke la mauritani est noyé dan les mensonges

  • zeustilo

    tous se défini par un manque d'argument de la part du président Aziz qui ne manque pas de prouvé son arrogance et sa mépris. Il ferai mieux de revoir a sa politique au lieu de s'attaquer a un journaliste.
    Incompétent de président Aziz

  • MAMA SY

    non seulement il n'avait rien a dire mais aussi il est surpris de voir ce journaliste devant lui.il le connait c'est quelqu'un qui dit ce qu'il pense et n'a pas froid aux yeux quitte a être devant le général putschiste président de la république.

Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *