Indemnités de logement – Macky Sall « éduque » les enseignants à hauteur de 85.000 F CFA
PUBLICITÉ

Indemnités de logement – Macky Sall « éduque » les enseignants à hauteur de 85.000 F CFA

Tout porte à croire que la crise de l’éducation touche à sa fin à la suite de la rencontre entre le président de la République Macky Sall et les responsables syndicaux. Ce dernier a décidé de porter l’indemnité de logement de soixante mille (60.000) à 85.000 F CFA. 

Quinze mille (15.000) en octobre 2018 et dix mille (10.000) F CFA en janvier 2019. Pour les vacataires, il y aura une augmentation de salaire de 10.000 F CFA en octobre 2018 et 5.000 F CFA en janvier 2019. Pour le paiement des rappels, le président Macky Sall a prévu un plan d’apurement sur trois (3) ans, soit entre 20 et 25 milliards par an pour payer tous les dossiers de rappel en instance.

Il a aussi indiqué qu’il ne peut dépsser cette proposition d’autant qu’il est à bout. En outre, il a supplié les enseignants de reprendre les cours pour ne pas hypothéquer l’avenir des élèves. Le Groupe des six (6) syndicats n’a pas rejeté la proposition, mais demande incessamment l’avis de la base.

946
PUBLICITÉ

19 commentaire

  1. mouhamadou moustapha niang

    Trop Tard tu vas perdre les élections

  2. adama

    Mr le président vous avais trop fai les enseignants sene bop lagnou nekal mais pas askanwi

  3. papis

    Macky daye doul….on verra

  4. Kabirou AIDARA

    MACKY SALL,le président de tous les sénégalais merci vraiment vous êtes le meilleur et je vous souhaite le second mandat mon président car vous êtes capable et compétent.

  5. Talla Lo

    Sa Biss Danagnaw Yak Tanor Dineg

  6. Mamour Niang

    Il faut refuser les promesses macky salle n’a pas de parole

  7. Pierre Baligue Diouf

    C’est dommage si dans notre pays on pense que les enseignants ne voient que leurs intérêt s’ils demandent réparation de l’injustice dans le traitement. En 2007, Son Excellence était PM et a eu à convaincre Wade de trouver un consensus quand Wade était près à porter cette dite indemnité de 40 000 à 100 000, maintenant il revient pour dire qu’il à bout pour 25000 de plus 10 000 pour le corps émergent , ce n’est pas 10 000 en octobre 2018 mais plutôt 5000 f en octobre 2018 et 5000 en janvier 2019. Arrêtez de manipuler l’opinion chère presse rien ne porte à croire que nous la base on acceptera ces miettes, je n’ai jamais supporter Wade mais il a presque doubler les salaires des enseignants à son arrivée et Macky le sait bien, pourtant le budget n’avait pas atteint 1000 milliards à son temps comme aujourd’hui. Mais rien d’étonnant car c’est à la même période que son excellence alors PM avait insultile les enseignants en les traitant d’avare. Là où il octroie 500000 aux autres et aux magistrats 400000 pour la même indemnité pour des gens ayant la même la qualification que l’enseignant niveau PES, il ne pas faire plus que son précédeceur. La seule surimposition qu’on est entrain de subir depuis novembre dépasse les 25000 qu’il a proposé. Qu’on arrête de se moquer des enseignants. Un enseignant avec souci ne pourra jamais être performant et la qualité de l’éducation en dépend du coup le développement et non l’émergence du pays

  8. De quii se moque t on ?

    A tous ceux qui disent bravo à ca je vous pose la question de savoir pourquoi a t ‘il attendu tous ce temps pour le faire et en plus est ce qu’il vas le faire on connait le poids de ses paroles dans le monde entier et particulierement au Senegal

  9. ibra

    Cet homme n’a pas de parole. Il accepte tout parceque il est acculé de partout.
    S’il gagné en 2019 les enseignants vont déchanter . c’est un lâche et menteur.

  10. Mom

    Celui qui n’a pas exécuté les accords signés en 2014, respectera-t-il de nouveaux accords signés avec la même partie?

  11. Camara96 Camara

    Tu l’as pas fais pour rien parce-que y’a les élections qui arrive

  12. Ibrahima+keita

    Les enseignants, je pense que vous devriez avoir hontes…

  13. Badara

    Une énième promesse. Attention

  14. kh

    Des revendications qui dates de 2012 K vous venez de satisfaire parce que demain matin on vous a promis l’enfer c trop tard le système est déjà pourri.De toutes les façons on a tout compris

  15. Koorracky

    La au je ve parler les journalistes il faut lesser décrire des titres que toulemonde voi balla n’a pas frappé lui seul il bagarrer et la facon don cng donne c verdict cette façon la population ne l’apprécie pas cause pour la qu’elle les esponsors non plu le courage de savourer la lutte fau revoir vos textes si la musiques sange on sange la dance si non la lutte avancera jamais

  16. Sipoure

    Désolant. SENEGO une soi-disant presse. Trop fades certains de vos articles. Vois manquez de pertinence, d’objectivité et de rigueur dans vos textes. Faites des efforts.

  17. Blackm

    Merci notre président.Que dieu vous donne un second mandat

  18. Coly

    Camarades, ne nous méprenons pas du jugement de ceux là qui crois que les enseignants n’agissent que pour leurs intérêts. Est-ce faut?qui en ce bas monde agit sans intérêt?Tous ceux là qui vous jugent sont des hypocrites,des malhonnêtes,des démagogues, des opportunistes désireux de se faire remarquer. Cette lutte est légitime etlegale vous n’avez pas à le regretter et à en avoir. Au contraire, c’est le moment de dire à son Excellence Monsieur le Président de la République que nous appréciation positivement sa bonne volonté et sa bonne foi,mais c’est insuffisant au vue de ce que reçoivent les autres agents de la fonction publique de la même hiérarchie que la notre et ce que nous demandons est « réaliste et réalisable » fin de citation. Sinon, nous avons avons obligation de maintenir le mot d’ordre afin de corriger définitivement cette injustices au bénéficie des intérêts de l’école sénégalaise et des générations enseignantes futures. Camarades,ça passe où ça casse.
    Bonne continuation.

  19. Oumou

    Moi je suis eleve et je fait le bac cette année. Ben je ne dis pas qu’on a déja perdu cette année mais ça sera trés dificile de ratrapper le temps perdu car il y’a des écoules qui n’on méme pas fait le 1er semestre.bien vrai que le président macky négoci pour arranger la situation mais ce qu’il a proposé aux enseignants ne sufit pas car il y’a de jeune enseignants qui doivent construire leurs avenir il y’a méme de vieux enseignants qui vivent en location jusqu’a présent donc je dis qu’on doit aider ces enseignants.ils nous donne se que personne peut nous donner »le savoir »