«Il faut avoir l’ambition d’exporter du riz en Asie», selon Dr Papa Abdoulaye Seck 

Il faut avoir l’ambition d’exporter du riz en Asie, a déclaré jeudi à Diamnadio Dr Papa Abdoulaye Seck, ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural. Il intervenait dans le cadre d’un panel sur la commercialisation des produits agricoles africains et entrant dans le cadre de la conférence de haut niveau sur la transformation de l’agriculture africaine organisée par la Banque africaine de développement (Bad).

«Nous nous rendons compte que tous les pays africains ont un objectif d’autosuffisance en riz et d’exporter». Selon lui, la question est de savoir où exporter ce riz. «On va l’exporter en Asie», préconise-t-il à ses pairs africains.

Explicitant ses propos, le ministre soutient avec force que «le continent asiatique perd de plus en plus sa vocation rizicole». Selon lui, il y a beaucoup de pays asiatiques qui se sont permis d’importer du riz ces derniers temps. Et même d’éminents scientifiques prédisent que dans les prochaines années, l’Asie risque d’être importateur de riz.

«Il faut avoir l’ambition d’exporter du riz en Asie», a alors laissé entendre M. Seck ajoutant que cela permettra de concevoir autrement les relations commerciales entre l’Afrique et l’Asie.

lejecos.com

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire