Annonces
Publicité
» » » » » Foot: Ibrahima Niane, la dernière trouvaille...

Foot: Ibrahima Niane, la dernière trouvaille sénégalaise du FC Metz

  • Diéry DIALLO Diéry DIALLO

Dans quelques semaines, Ibrahima Niane rejoindra le FC Metz. Formé à Génération Foot, l’académie partenaire du club lorrain, et d’où sont sortis Sadio Mané, Diafra Sakho, Papiss Cissé ou Ismaïla Sarr, l’attaquant sénégalais participe avec sa sélection à la Coupe du monde des moins de 20 ans en Corée du Sud. Où il a déjà fait parler de lui…

 

Au Sénégal, beaucoup voient en lui un futur international A, même si le secteur offensif des Lions de la Téranga est déjà copieusement fourni avec Moussa Sow, Sadio Mané, Keita Baldé, Mame Biram Diouf, Boubacar Khouma ou Ismaïla Sarr. Ce dernier, justement, sort du même moule que Niane, celui de Génération Foot, et il avait effectué ses débuts en Ligue 1 le 13 août contre Lille (3-2), un peu plus de deux mois après son arrivée en Lorraine. Olivier Perrin, l’ex-formateur du FC Metz aujourd’hui entraîneur de Génération Foot (Ligue 1 sénégalaise), en est même persuadé. « Ibrahima, à mon avis, sera appelé en sélection dans six ou huit mois. Tout dépendra bien sûr de ce qu’il fera à Metz, mais je suis aussi très confiant de ce côté-là. »

Comme Sarr, Niane s’est engagé pour cinq ans avec Metz, qu’il rejoindra fin juin ou début juillet. « Il aura besoin de vacances. Cela fait quatorze mois qu’il est sur la brèche, entre les matchs en sélection et ceux en club » , poursuit Perrin. Les Messins, qui reprendront l’entraînement le 24 juin, devront sans doute patienter quelques jours de plus avant de le découvrir, ainsi que le milieu offensif gambien Ablie Jallow (18 ans), également formé à Génération Foot. À tout juste 18 ans (il les a eus le 18 mars dernier), Niane est perçu comme un joueur au fort potentiel, ce qu’il a étalé lundi dernier face à l’Arabie saoudite (2-0), en inscrivant le second but des Lionceaux. « C’est un des leaders, sinon le leader, de cette équipe. Le coach, Joseph Koto, compte évidemment beaucoup sur lui, car c’est non seulement un buteur, mais aussi un gamin très impliqué dans le collectif. » Lors de la CAN des moins de 20 ans, disputée en mars dernier en Zambie et où le Sénégal s’était incliné en finale face au pays organisateur (0-2), Niane avait fait le taf (2 buts), s’invitant même dans le onze type du tournoi.

Meilleur buteur du championnat sénégalais

Cette grande tige d’un mètre quatre-vingt-onze, paradoxalement dotée d’un jeu aérien tout juste passable – « c’est un des domaines à améliorer avec son pied gauche, encore perfectible » , glisse Perrin –, est née à Mbour, à quatre-vingt kilomètres de Dakar, mais surtout à cinq bornes de Saly, la célèbre station balnéaire. Et à Saly est implanté Diambars, l’autre référence de la formation à la sénégalaise. « J’avoue que j’ai été surpris en apprenant qu’il était libre quand nous avons commencé à nous intéresser à lui. Nous n’avons pas mis longtemps à le faire venir à Génération Foot, fin 2014. À 16 ans, il jouait déjà des matchs en Ligue 2. Ses qualités sautaient aux yeux : un vrai sens du but, une frappe puissante, une capacité d’accélération intéressante. Et surtout, il a ce petit plus qui caractérise les vrais attaquants. Mentalement, il est très fort, il sait prendre ses responsabilités, il sait être individualiste quand il le faut » , énumère Perrin, qui se souvient des premiers pas de Niane en Ligue 2. Celui d’un joueur déjà efficace, « mais qui ratait pas mal de choses aussi ».

Aujourd’hui, Génération Foot évolue en Ligue 1, et Niane est, avec 13 buts, le meilleur buteur du championnat, alors que son équipe compte dix points d’avance sur Guédiawaye. « On va devoir faire sans lui pendant la Coupe du monde. Et c’est toujours plus facile de gagner des matchs avec Ibrahima. Le problème, c’est qu’on ne sait pas quand il va revenir, et dans quel état. Car en sélection, il joue quasiment tous les matchs. » À tel point que Joseph Koto, le sélectionneur, a tendance à l’aligner systématiquement, même lors de certaines rencontres amicales à l’intérêt limité. « Et comme il y a beaucoup de matchs de préparation, de stages, il est très sollicité  » , poursuit Perrin, qui préfère utiliser l’attaquant dans une position axiale, alors que Koto l’installe sur les côtés, laissant Badji occuper le poste d’avant-centre.

Une vidéo du dernier match

Il y a quelques mois, Niane a découvert son futur environnement lorrain à l’occasion d’une tournée effectuée par Génération Foot. Le jeune Sénégalais, en plus des matchs amicaux programmés pour l’occasion, a pu participer à quelques entraînements avec l’effectif professionnel. « Il va arriver cet été, il fera beau et chaud. Bien sûr, il lui faudra digérer le changement de vie entre son pays et la France, mais à Metz, il sera bien entouré. Le club a l’habitude de gérer les jeunes qui arrivent du Sénégal, qui ne sont pas lâchés dans la nature. Et puis, Ibrahima parle très bien le français, il s’exprime avec une certaine aisance. Cela va l’aider pour son acclimatation. » Et le staff technique messin est informé toutes les semaines de ses performances, puisque Perrin envoie méthodiquement une vidéo du dernier match disputé par l’attaquant avec son club. Histoire d’être certain qu’il ne s’est pas planté sur son choix…

Sofoot

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL