Hydrocarbures : « La ministre du pétrole et des énergies n’est pas compétente pour fixer le prix plafond du supercarburant… »
PUBLICITÉ

Hydrocarbures : « La ministre du pétrole et des énergies n’est pas compétente pour fixer le prix plafond du supercarburant… »

A travers un arrêté daté du vendredi 3 juin 2022, la Ministre du Pétrole et des Energies, Aïssatou Sophie Gladima, a fixé le prix à la consommation du supercarburant (essence) à 890 FCfa le litre vendu à la pompe. Mais pour le constitutionnaliste, Mouhamadou Ngouda Mboup, la ministre du pétrole et des énergies n’est pas compétente pour fixer le prix plafond du supercarburant à la consommation en lieu et place du Ministre chargé du commerce.

Selon Mouhamadou Ngouda Mboup, en vertu de l’article 5 du décret n°2022-89 du 17 janvier 2022 relatif aux régimes des prix et aux procédures de dénouement du contentieux économique, « le Ministre du commerce procède périodiquement à une revue générale des prix de certains biens ou services aux fins de les adapter à l’évolution du marché« .

« L’article 6 du même décret précise : « Les biens et services visés par le présent décret sont les suivants :
1-fixation d’office. Produits hydrocarbures« , explique-t-il.

Le prix la consommation du supercarburant (essence) connaît désormais une hausse de 115 FCfa par litre. La raison de cette flambée serait liée aux tensions mondiales sur l’approvisionnement en hydrocarbures résultant du conflit russo-ukrainien.

PUBLICITÉ