Annonces
Annonces
» » » » » » » » » Humour – L’autre facette de Modou Lô...

Humour – L’autre facette de Modou Lô avec des blagues hilarantes, n’est-ce-pas Mitrailleuse…

  • Sharif Ndao Sharif Ndao

Les lutteurs sont réputés être de bons blagueurs, mais plus taquin que Modou Lô tu meurs! Le leader de Rock Energie a voulu partager avec Senego quelques anecdotes qui montrent l’humour sans failles de ce véritable athlète. Comme quoi, on peut bien faire son job et se divertir sans pression, ni stress. 

Paille

« Quand on était parti à Ngaane Campement, on nous a servi du jus avec un long bâtonnet dedans. Croyant que c’était une paille pour siroter, je la prends mais rien ne sort. Après avoir beaucoup insisté, je soulève le bâtonnet pour voir. Le serveur me chuchote à l’oreille que c’est pour malaxer le liquide. On est tous parti d’un fou rire ».

Cure dents

« Ce jour là, je n’étais pas au bout de mes peines. Après avoir mangé, j’ai vu un cure dents avec une tête en fourchette. Je pensais que c’était du savon enroulé. Je l’ai frotté plusieurs fois sur mes mains, mais rien n’y fit. Je me suis rendu compte que c’était bien un cure dents et non du savon » !

Premier voyage aux Etats Unis

« Là, j’informe que je ne suis pas né de la dernière pluie. Quand j’ai foulé le territoire américain, j’observais car je suis de nature très posé. Tout c’est passé comme prévu et je n’ai pas eu de mauvaises surprises comme ce fut le cas à Ngaane Campement ».

Un homme à la mer

« Celle là est la meilleure. C’était du temps où on faisait des excursions en mer avec nos copines et autres. On était parti à Ngor et, ce jour là, Malick (Mitrailleuse) a failli se noyer. Il se faisait passer pour un maître nageur et faisait des exercices de planche à une fille qu’il voulait courtiser.

Il n’a pas remarqué qu’il n’avait plus pieds et commençait à couler. Au moment de jeter la fille, cette dernière s’est agrippée sur son sous vêtement, l’entraînant au fond de l’eau.

Heureusement, les secouristes sont arrivés rapidement et ils ont pu être sauvés. Le plus drôle dans l’histoire, dès qu’il s’est assis sur la berge, il me dit : «Boy, pinces moi pour voir si c’est moi ou mon cadavre. Je pense que ce n’est pas moi», avait-il dit entre deux sanglots. Et jusqu’à présent, on lui rappelle cet épisode qui est très marrant ».

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • nafi
    15/07/2017 18:16

    Trop drole. Je tadoooore modou lo. Yalla na la sunu borom mey ndam

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *