PUBLICITÉ
Ousmane Tanor Dieng

Hommage à Ousmane Tanor Dieng (Par Cheikh Ahmet Tidjane Mbaye)*

Le passage de l’homme sur terre est une succession de joies et de peines. Ces deux sentiments sont des voisins inséparables qui marchent toujours cote à cote. Le Sénégal vient d’en faire une fois de plus l’expérience. Le dimanche soir, nous avons avec allégresse fêté la qualification des lions de football à la finale de la coupe d’Afrique des nations pour se réveiller le Lundi matin presque assommés en apprenant le décès d’un des plus illustres fils de la république Ousmane Tanor Dieng.

En fait ce grand commis de l’état a eu une carrière au sein de l’administration qui force le respect . C’est certainement pourquoi la nouvelle de son départ pour l’autre monde a suscité l’émoi dans la population tellement les témoignages fusent de partout. Des anciens présidents, aux responsables politiques de tout bord en passant par les diplomates et les célébrités, bref tous les leaders d’opinion ont loué les qualités humaines de ce patriote modèle qui aimait et qui a passionnément servi son pays.

Personnellement , parler de cet homme qui fut un oncle, un frère mais surtout un modèle achevé de l’homme politique noble me semble pénible tellement j’étais fasciné par les qualités multidimensionnelles du citoyen universel comme le surnommait mon père, El hadj Mansour, qui fut proche parmi ses proches. Mon père me parlant de son ami et secrétaire général du Parti socialiste, qu’il chérit tant, me disait “Tanor est certes avare en paroles mais généreux en actions”

Je me rappelle notre première rencontre à la veille de la présidentielle de 2000 où il me donna une leçon de vie “Cheikh, allez voter et rentrez à la maison tranquillement, ne répondez pas à la provocation, la politique c’est une conviction et non une passion”

Cela nous renseigne sur le sens de la mesure de l’homme qui a su tenir dignement le flambeau laissé par ses prédécesseurs Senghor et Abdou Diouf. il part certes avec le sentiment du devoir accompli, et la république lui sera reconnaissante pour toujours. Il savait beaucoup et emportera sûrement beaucoup aussi, car il n’a jamais trahi le pacte de loyauté et de fidélité à la république.

L’homme à la discrétion légendaire n’a jamais divulgué un secret d’état ni en privé , ni en public et je suis bien placé pour en témoigner Mon père me raconte qu’un jour, il lui dit “Mansour, un leader politique ne doit jamais s’énerver en public, ne doit jamais parler sous l’emprise de la colère ou de la frustration, car il faut toujours placer l’intérêt général au dessus des ambitions personnelles et partisanes” . Ces paroles pleines de sagesse nous indiquent la grandeur de la dimension de l’homme , mais aussi méritent d’être enseignées aux futures élites.

Aujourd’hui, au delà des clivages idéologiques, politiques , c’est la nation toute entière qui rend un hommage mérité à un des ses serviteurs les plus précieux. Au nom du mouvement SaDeugDeug, je présente mes condoléances à ses épouses , mes sœurs Arame et Mame filly, ses enfants ainsi qu’à la grande famille socialiste.

Que le bon Dieu l’accueille au plus élevé des paradis et que la terre de Ngegniene lui soit légère

Amine

* Président mouvement


Mouvement Sa Deug Deug

Cheikh Ahmet Tidiane Mbaye Hommage
whatsapp 220
Annonces