PUBLICITÉ

Hivernage : Cet autre visage de Dakar après la pluie – La noyade Partout !

C’est enfin l’hivernage à Dakar qui a attendu des mois pour voir les premières gouttes de plus tomber sur son sol au moment où beaucoup de régions du pays étaient déjà au cœur de la saison pluviométrique avec des pluies plus ou moins modérées.

Chaque bonheur et son lot de malheurs

Mais dans la capitale sénégalaise quand elle (la pluie) tombe, elle n’apporte pas que du bonheur, elle vient avec son lot de problèmes et de dégâts à tous les niveaux. Des inondations, des toits emportés, des routes dégradées et des accidents occasionnés entre autres bris viennent montrer un autre visage de Dakar.

Ici, nous sommes à Fass-Casier, quartier de Dakar situé sur la route de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) sur le côté droit du fanaux Canal 4 du haut de ses plus de 70 ans d’existence.

Les populations s’y mettent elles-mêmes

Dans cette localité, la pluie, même si elle est attendue avec frénésie et impétuosité vient perturber la quiétude des habitants. Les routes et promenades sont englouties, comme chaque année depuis des décennies, par les eaux pluviométriques en furies.

Ainsi, tout habitants, tous usagers des cheminements se voient plonger dans l’inconfort de leur liberté de mouvement embouteillée par des lames d’eau d’une rare fureur et de déchaînement affolant et lugubre.

De l’amertume

Plongées dans l’amertume, parce que abasourdies par l’affluence des eaux, les populations se retrouvent obligées de retrousser leurs manches, faire face à l’intempérie et se posent en secouristes de leur propre malheur. Main dans la main, chacun muni de bol, de seau ou de pèle, les habitants de cette localité, courageusement, s’attaquent à ces eaux pour les réorienter dans le Canal lui plein des eaux en provenance d’autres localités.

Un problème lointain

Ainsi, par cette vidéo, voilà que vous découvrez cet autre visage de Dakar pendant l’hivernage, surtout de Fass-Casier (quartier au cœur de Dakar) après chaque pluie. Depuis toujours, face à un tel fléau, jamais des solutions qui nous préservent de la noyade de nos quartiers, n’ont véritablement été entrepris.

Regardez !

Autre Visage De Dakar Hivernage
Annonces

(5) commentaires

Aminata Sow

Votre couple est en danger?
une autre personne essaie de détruire votre foyer?
faites comme moi et sauvez votre couple
contactez mara pour avoir de l’aide ou une solution définitive
Mara *0022960+401523*

Babs

C’est le Senegal emergent.Quelle honte apres presque 60 ans d’Independance.

Sénégal Émergent

Quand on a des dirigeants aveugles, ça donne cet image Hydeux de Dakar.
Je ne parle pas seulement de Macky Sall ce serait injuste de lui coller cela à la peau mais Senghor à Sall le Sénégal n a fait aucun pas en avant.
Toutes oubien presque tt est à terre… Éducation Santé, environnement pour ne citer que ceux là?
Comment parler ainsi de Sénégal Émergent?
Juste parce qu on a construit quelques Kms d autoroute et des Immeubles à diamniadio?
Ouvrons les yeux chers compatriotes, l heure est grave de pour les générations futures

Sam Sall

Pour moi ce onas le problème l’assainissement que les colons ont fait reste intacte comme en ville au bord du palais mais toute les nouvelles réalisations qui ont ete réalisés par l’onas sa refoule pendant les pluies

Dépité!

Il y a beaucoup de mauvaise foi sur internet. Si vous prenez des images juste après une forte pluie, c’est tout à fait
normal que vous ayez un paysage d’apocalypse. Moins de 24h après, je suis passé aux différents endroits où que ces images ont été
prises. Il n’y avait plus aucune goutte d’eau et c’est comme s’il n’avait pas plu depuis longtemps. Le canal et le système
d’évacuation des eaux ont bien fonctionné.
Depuis qu’il a commencé à pleuvoir sur Dakar cette année, c’est la même rengaine. Des gens postent en direct des images
d’inondation dans différentes parties de la ville. Or, à l’exception de quelques endroits situés dans des points bas, toute
l’eau est évacuée dans les heures qui suivent. L’honnêteté aurait commandé qu’on retourne aux mêmes endroits pour
rendre compte de l’évolution de la situation, mais non, on préfère laisser aux gens les images de catastrophe..

Publier un commentaire