PUBLICITÉ

Heurts à Saint-Louis : 50 millions pour réparer l’agence Senelec

Une délégation de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) conduite par son secrétaire général s’est rendue à Saint-Louis mercredi pour constater les dégâts occasionnés par les manifestations de mardi dernier. La société devra débloquer environ 50 millions de F Cfa pour tout réparer. Le chef de délégation s’est aussi interrogé sur les motivations des pécheurs qui se sont acharnés sur l’agence.

Le saccage de l’agence de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) à Saint-Louis  reste à pilule difficile à avaler pour ses agents. Ils font déjà des projections faramineuses sur le coût des réparations. « C’est aussi un sentiment de désolation parce que Senelec s’est donnée comme mission d’être présentable devant sa clientèle en construisant des agences à coup de  milliards« , a indiqué le secrétaire général ajoutant que l’agence « détruite » à Saint-Louis représente l’une des agences qui sont conformes aux nouvelles référentielles d’agences que Senelec a adoptées.

Agence de Saint-Louis

C’est une agence qui a coûté presque un milliard de F Cfa, a souligné Moussa Gueye. Elle a été détruite une première fois avant de subir le même sort lors des manifestations de mardi dernier. Sous les regards impuissants des agents. « Mais, si pour chaque problème des populations, Senelec est le symbole qu’il faut détruire, nous ne savons pas comment faire pour faire plaisir à ces populations. Les agents sont là, mais on peut dire qu’ils ne travaillent pas. C’est déjà une perte chez nous. Et il faut aussi reprendre en investissant de l’argent qu’on aurait pu mettre au profit de ses clients. On va peut-être mettre 100, 50 millions pour refaire l’agence », s’est désolé M. Gueye.

Échauffourées 

Les pécheurs de Saint-Louis qui réclamaient mardi dernier des licences de pêche ont pris d’assaut l’agence de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec). Les vitres ont été caillassées et plusieurs chaises cassées.

Louis Saint
Annonces

(7) commentaires

Cheikh Gueye

C’est con le Sénégal à quand aurons nous le sens du bien public

Deum

ENCORÉ ET TJRS CES LEBOUS TJRS SAUVAGES SANS CERVELLE ILS PENSENT QUE C AVEC LA VIOLENCE QU ON RESOUT TOUT. C NORMAL AVEC CES ESPRITS DE POISSON COMMENT ON PEUT DEVELOPPER CE PAYS

Abdou Niang

assurez vos édifices!

Aboubacar Balde

couper le courant chez eux c’est simple se sont des poissons

Diop

Ils commencent encore à avancer et gonfler la facture.
50 à 100 millions pour des vitres cassées 😂😂😂😂😂

Kaw Kaw

vous le payerer sur votre propre facture par 50f 300f

Malick Diallo

voila la senelec un est juste il ont auguementer le lectricter voile maintenant il vont debourser 50 millions pour reparation le bien male acquis ne se profite jamais

Publier un commentaire