Hayatou va cumuler la présidence de la FIFA avec celle de la CAF

Mondial 2022: Hayatou reconnaît avoir reçu 1,8 millions dollars du Qatar

Le président par intérim de la FIFA, Issa Hayatou, par ailleurs président de la Confédération africaine de football (CAF), a indiqué avoir voulu céder sa place à son vice-président, le temps de son intérim à la tête du football mondial, mais a dû revenir sur cette décision à cause d’un refus du comité exécutif de l’instance africaine qui a refusé de l’avaliser.

« J’ai voulu céder la place à mon premier vice-président, mais le comité exécutif a refusé en disant que le délai était très court », a déclaré Hayatou dans un entretien paru dans le quotidien gouvernemental camerounais Cameroon Tribune.

Hayatou a fait cette précision à l’occasion d’une cérémonie d’hommage qui lui a été rendue lundi dernier.

Le président de la CAF, en tant que vice-président senior de la FIFA, assure l’intérim de Joseph Blatter à la tête de l’instance dirigeante du football mondial, après la suspension de 90 jours décidée par sa commission d’éthique à l’encontre du Suisse.

Entre autres raisons, il est reproché à Blatter un versement illégal de deux millions de francs suisses au bénéfice de Michel Platini, le président de l’UEFA.

Hayatou assure avoir voulu quitter la présidence de la CAF le temps de cet intérim, mais il a indiqué que cette injonction de son comité exécutif l’avait amené à revenir sur cette décision.

« Je vais me plier en quatre pour pouvoir assumer mes deux fonctions », a-t-il dit dans le même entretien.

avec Aps

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire