PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Prix du ciment : L’Etat casse la hausse

Cimenterie, domaine, Impôts, législation, unilatérale
Prix du ciment : L’Etat casse la hausse

La décision des cimenteries de vouloir unilatéralement augmenter de 3 500 FCfa le prix de la tonne de ciment, a été bloquée par l’Etat, selon la Rfm.

Le document qui sera rendu public ce vendredi et notifié aux intéressés est en cours de numérotation. Selon la direction des Impôts et Domaine, rien ne justifie la hausse unilatérale du prix du ciment. L’Etat souligne que la dernière taxe sur le prix du ciment date de janvier 2017.

Annonces

Publier un commentaire