Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Haïti : Avant son assassinat, le président Jovenel Moïse a bien tenté d’appeler à l’aide

« Ma vie est en danger… Venez me sauvez la vie ! ». Ces mots, ce sont ceux de Jovenel Moïse prononcés quelques minutes avant son assassinat. Selon le Miami Herald, le président Jovenel Moïse a bien tenté d’appeler à l’aide avant de se faire assassiner. A 1h34 du matin, il aurait tout d’abord appelé un commissaire de la police nationale, quelques minutes après avoir entendu des tirs provenant du quartier où il résidait.

Il aurait ensuite appelé un officier tactiquement formé de la Police nationale d’Haïti. Ce dernier s’est immédiatement mis en route, mobilisant des effectifs. Mais la cacophonie entre les différentes équipes qui devaient protéger le président a compliqué leur arrivée sur les lieux du drame, détaille le quotidien, qui explique qu’en l’absence de personne dans la résidence, ce sont les enfants de Jovenel Moïse qui tentaient de venir en aide à leur mère, blessée par balle. Jovenel Moïse a donc bien tenté d’appeler à l’aide alors que trois équipes étaient pourtant chargées de sa sécurité.

La succession politique toujours en discussion en Haïti

Ce samedi 17 juillet, le Bureau intégré des Nations unies en Haïti, le BINUH, a publié un communiqué qui reprend la position du Core Groupe, un collectif composé des ambassadeurs de différents pays : américains, français entre autres, ceux aussi de l’Union européenne et de l’OEA, dans lequel tous ces pays semblent prendre leur distance avec celui qui a pris le pouvoir en Haïti : le Premier ministre intérimaire Claude Joseph. Dans son communiqué le CORE Group appelle « à la formation d’un gouvernement consensuel et inclusif. Dans cet objectif, il encourage fortement le Premier ministre désigné Ariel Henry à poursuivre la mission qui lui a été confiée de former un tel gouvernement. »

Si dans ce communiqué le nom de Claude Joseph n’est pas directement mentionné, c’est bien lui qui est visé puisqu’il estime être le Premier ministre en exercice, détaille le Washington Post. Il s’agît là d’une décision qui a surpris certains observateurs étant donné la situation politique tendue en Haïti, détaille le quotidien. Il faut dire qu’il est à l’heure actuelle difficile de savoir qui dirige le pays puisque, outre le Premier ministre par intérim Claude Joseph et le Premier ministre désigné Ariel Henry, le président du Sénat Joseph Lambert estime également être à la tête du pays.
RFI

54 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    17:53 - 26/09/2021

    Magal 2021: Niang Xaragne Lo dans tous ses états (Senego Tv)

    Whatsapp
    17:52 - 26/09/2021

    Magal à Janatul Mahwa : Le fameux doukaat de Serigne Saliou Thioune (Senego Tv)

    Whatsapp
    17:39 - 26/09/2021

    Finale Afrobasket Féminin: Le Mali tentera de mettre fin à la suprématie du Nigeria

    Whatsapp
    17:37 - 26/09/2021

    PSG: Pochettino s’enflamme pour Gana Gueye

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp