PUBLICITÉ
aspt"
Guinée: les putschistes annoncent la réouverture prochaine des frontières terrestres avec le Sénégal
PUBLICITÉ

Guinée: les putschistes annoncent la réouverture prochaine des frontières terrestres avec le Sénégal

Alpha Condé avait décidé de la fermeture de plusieurs frontières avant le dernier scrutin, fin septembre 2020. Le motif avancé à l’époque : « raisons de sécurité ». Dans un communiqué lu à la télévision nationale lundi soir, la junte a demandé aux services concernés de « procéder immédiatement à une évaluation sécuritaire et sanitaire en vue de l’ouverture graduelle de ces frontières ».

Parmi les frontières concernées, celle avec le Sénégal, une ouverture qui pourrait intervenir d’ici au 24 septembre. Si la Guinée et le Sénégal avaient passé en juin un accord de coopération technique et militaire, la réouverture de la frontière n’était toujours pas effective. Cette annonce du CNRD est un soulagement pour différents secteurs, notamment pour les transporteurs.

Au Sénégal, Pierre Mbakhane Gomis est le premier secrétaire général du Syndicat des transports routiers affilié au CNTS. Il n’a pas encore été informé formellement de la réouverture des frontières. Mais une telle nouvelle est la bienvenue.

Car les conséquences – si elles sont encore difficiles à chiffrer – prennent différentes formes. « Les conséquences sont importantes à tous les niveaux, il y a un facteur humain, un facteur social et un facteur économique. »

De l’autre côté de la frontière en Guinée, c’est un sentiment de soulagement partagé. Tanou Nadhel Diallo, secrétaire administratif du syndicat des transports de Labé : « Nous accueillons ça avec enthousiasme, ça nous fait plaisir parce qu’il y a eu plein de camions stockés le long de la frontière venant du Sénégal et de la Gambie, tous ces produits périssables ont pourri là-bas, ces camions ont été endommagés là-bas. Tous les produits se sont gâtés en Guinée, on a perdu des milliards et des milliards de francs guinéens parce que la frontière n’était pas ouverte. C’était une perte énorme ».

Le syndicaliste assure que les transporteurs sont prêts à reprendre le travail dès l’ouverture officielle de la frontière.

#Annoncent #AvecLeSénégal #DesFrontièresTerrestres #LaRéouvertureProchaine #LesPutschistes

40
PUBLICITÉ

1 commentaire

  1. .......???!

    Le mieux pour le gouvernement guinéen ne serait-il pas de prolonger la fermeture de la frontière avec le Sénégal pour un an encore?
    En effet,on a entendu deux chroniqueurs des « GRANDES GUEULES »- (émission de Espace TV Guinée) ustifier hier la fermeture des frontières par l’insécurité qui regnerait au Sénégal du fait de menaces djihadistes avérées.
    À entendre l’un d’entre ces journalistes extrémistes , le gouvernement guinéen ne devrait pas ouvrir les frontières sans une évaluation des risques pour la sécurité de la Guinée
    Comme apparemment il a la preuve de ses dires ,.le mieux pour la Guinée serait de prendre son temps .
    Pourquoi ne pas prendre toute la durée de la transition, pour tout étudier calmement et sereinement avant d’ouvrir
    la frontière ?
    Et si à l’issue de la transition, les guinéens trouvaient encore la situation sécuritaire à leur frontière avec le Sénégal pas rassurante ,ils pourraient construire un mur surmonté de barbelés à l’exemple des Israéliens et Turcs pour mieux se barricader.
    De 1960 à nos on peut compter les périodes d’accalmie dans cette guéguerre entre le Sénégal et la Guinée.
    Alors cinq ans ou dix de plus ……..
    Dans la même émission ,l »un des journalistes a même exhibé une enquête prouvant que l’argent détourné en Guinée a été investi à DIAMNIADIO.
    Qui vise- t-il ?
    On le devine.
    Pourquoi à Dakar et pas à ABIDJAN qu’il connait si bien et où les Guinéens sont aussi bien accueillis ?
    Son patron a , c’est sur, des biens au Sénégal.

    A entendre, notre Colombo ,on a l’impression que les Sénégalais sont responsables des turpitudes des élites guinéennes..
    En tous cas, la fermeture des frontières a soulagé nos structures sanitaires.et nos ecoles.
    La prolongation de la fermeture ne gêne pas grand monde au Sénégal.
    Pour le reste, Ahmed Sékou Touré a vociféré contre le Sénégal et son président d’alors autant qu’il a pu, Alpha Condé en a fait de même avec Macky sans que cela n’ait réduit le fossé qui existe entre un Sénégal qui émerge malgré ses handicaps et une Guinée toujours loin derrière malgré ses atouts.
    Et il en sera toujours ainsi.
    Tout ce que l’on entend .dans cette émission des GRANDES GUEULES n’est que la manifestation d’une haine ethnique de chroniqueurs qui veulent empêcher Dalein de présider aux destinées de la Guinée.
    On entend les uns proposer le renouvellement de la classe politique ,une manière de l’exclure, conscients qu’ils sont que le candidat de l’ufdg remporterait les elections face à n’importe lequel de ses challengers actuels.
    D’ailleurs, à entendre Colonel Doumbia hier ,on sentait que c’est Dalein qu’il ciblait dans son réquisitoire.
    C’est bien parce qu’il est MALINKE qu’il ose indexer un membre d’une ETHNIE qui n’a jamais exercé le pouvoir suprême dans une AFRIQUE où le Président décidé de tout.
    Cette réunion ressemble à s’y méprendre à la réunion organisée par la junte du CNDD ( époque de Daddis Camara,)entre les différents candidats en 2010 à l’issue du premier tour.
    Réunion qui avait permis de couillonner le pauvre Dalein avec la complicité de Abdou Diouf et de la Francophonie.
    Ce coup d’état de 2021 a été acté pour empêcher CELLOU d’accéder au POUVOIR.
    Et les jours à venir le montreront clairement.
    Si Dalein pense que la transition à venir va déboucher sur des élections libres et démocratiques ,il se trompe.
    Ou alors ce sera sans lui.
    Les MALINKES ne veulent pas perdre le pouvoir et ils s’en donnent les moyens des maintenant .
    Et ce sont leurs mêmes amis qui ont offert la présidence à CONDÉ en ,2010 qui sont encore à la manœuvre.
    ALPHA Condé , à 83 ans et malade ,avait atteint sa date de péremption.
    Il fallait changer en mettant l’homme qu’ils ont choisi.

    PS:
    Je sais qu’en parlant de CELLOU Dalein en bien ,je vais les faire enrager les GRANDES Gueules.
    Eh bien attention à la crise cardiaque !!!

    J’oubliais !
    Savez-vous que Cheikh DIALLO de la « génération du concret » était hier l’invité des GRANDES Gueules.
    Il a précipité KARIM WADE dans la mouise .
    Espérons qu’il en fera de même avec cette junte de reitres sanguinaires.