Guinée-Bissau: Refus d’extrader l’ex-président centrafricain François Bozizé, selon le président Umaro Sissoco Embalo

Guinée-Bissau: Refus d’extrader l’ex-président centrafricain François Bozizé, selon le président Umaro Sissoco Embalo

Le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo, a fermement refusé la demande d’extradition de l’ancien président centrafricain François Bozizé, qui vit en exil dans son pays depuis mars 2023. Cette décision a été annoncée lors d’une conférence de presse ce mardi 7 mai. « Nous n’extradons pas les exilés », a déclaré Embalo, soulignant l’absence d’accords bilatéraux d’extradition entre la Guinée-Bissau et la Centrafrique.

Bozizé est actuellement sous le coup d’un mandat d’arrêt international pour des accusations de crimes contre l’humanité, émis par la Cour pénale spéciale, une entité judiciaire appuyée par l’ONU. Malgré cela, Embalo a précisé que Bozizé avait été accueilli pour des raisons humanitaires et resterait sous sa protection tant qu’il dirigerait le pays, sauf si l’ex-président choisissait de partir de lui-même.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire