Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Gaza: le bilan s’alourdit, l’UA condamne

Au Moyen-Orient, ce début de semaine est marqué par le retour des violences et échanges de tirs entre Israël et la Palestine, et le bilan humain s’alourdit d’heure en heure.

Depuis la nuit de mardi, des centaines de roquettes ont été lancées depuis la bande de Gaza sur la ville de Tel-Aviv, contre, en face, un « déluge de feu » mené par des avions de chasse et des hélicoptères de combat de l’armée israélienne, dans une des pires escalades de violences depuis plusieurs décennies.

Précédemment estimées à 35 morts des deux côtés, les pertes humaines ont été revues à la hausse, passant à au moins 58 morts. Dans la bande de Gaza, le ministère de la Santé dénombre ainsi au moins 53 morts, dont 12 enfants et plusieurs commandants du Hamas, ainsi que plus de 300 blessés. Côté israélien, on dénombre pour l’heure 7 victimes, et une centaine de blessés.

Ces affrontements violents ont commencé le lundi, avec des heurts entre policiers israéliens et manifestants palestiniens sur l’esplanade des Mosquées. Ces clashs – qui feront plus de 500 blessées, ainsi qu’une ambiance de guerre civile dans la ville israélienne de Lod – ont déclenché une escalade de la violence. Des affrontements meurtriers ont opposé d’un côté le Hamas et le Djihad Islamique (deuxième groupe armé palestinien de la bande de Gaza), et de l’autre Tsahal, l’armée israélienne. Des deux côtés, on ne voit pas encore de fin à ce nouvel épisode macabre.

« L’armée israélienne continuera d’attaquer et apportera un calme complet et à long terme », a ainsi déclaré le ministre de la Défense israélien Benny Gantz ce matin devant les journalistes. « Ce n’est que lorsque nous atteindrons cet objectif que nous pourrons parler d’apaisement. Pour le moment, il n’y a pas de date de fin. »

Condamnations de l’Union Africaine

Dans la foulée, l’Union Africaine a « fermement » condamné les « bombardements » israéliens de mardi, déplorant notamment les pertes palestiniennes.
« Le président de la Commission réaffirme que les actions de l’armée israélienne, y compris les évictions illégales, continues et par la force de Palestiniens de leurs foyers à Jérusalem Est, sont en flagrante violation du droit international », indique la Commission de l’UA dans son communiqué.

Dans la communauté internationale, la situation va causer des réactions variées, allant des appels à la retenue de dirigeants comme l’Anglais Boris Johnson, à l’Allemagne et les USA qui reconnaissent le droit d’Israël à “se défendre contre toute agression”, selon leur position traditionnelle.

Pour sa part, la diplomatie russe a appelé ce 12 mai l’Etat hébreu à stopper « immédiatement » toutes ses activités de colonisation dans les territoires palestiniens.

0 Whatsapp
Annonces
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    13:04 - 14/06/2021

    Mali: Le Premier ministre fixe une feuille de route pour un régime civil en 2022

    Whatsapp
    13:00 - 14/06/2021

    Son passé exhumé, la journaliste Léa Soukeyna Ndiaye voit rouge : “Stop s’il vous plait”

    Whatsapp
    12:46 - 14/06/2021

    Mega Meeting “Mbourok Sow” à Thiès : “L’identité politique de Idrissa Seck confirmée…”

    Whatsapp
    12:41 - 14/06/2021

    Nécrologie : Cheikh Mouhammadou Macky rend hommage à la Camérawoman Seyda Mariama (vidéo)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp