Gabon : Le président déchu Aly Bongo entame une grève de la faim

Gabon : Le président déchu Aly Bongo entame une grève de la faim

L’ancien président gabonais, Ali Bongo Ondimba, renversé par un coup d’État en août 2023, a entamé une grève de la faim pour dénoncer ‘’des tortures’’ dont plusieurs des membres de sa famille seraient victimes, ont annoncé des médias.

L’ancien chef de l’Etat gabonais ”maintenu dans sa résidence, privé de ses mouvements et de ses moyens de communication”, a entamé mardi une grève de la faim, a notamment annoncé un de ses avocats à des médias.

Ali Bongo proteste contre les conditions de détention de sa femme Sylvia et de leur fils aîné, Noureddin Bongo-Valentin. Ses conseils ont déposé plainte en France pour ”séquestration aggravée par des actes de torture et de barbarie”.

La femme de l’ancien président gabonais Sylvia Bongo et leurs fils Noureddin, Jalil et Bilal sont présentés comme des ressortissants français.

3 COMMENTAIRES
  • Diallo

    Pourquoi quand on fait un coup d etat qui est une honte en 2024 il faut qu on torture ceux qui etaient la?

  • Ninaiz

    Celui qui tue par l’épée moura par l’épée Aprends cela mr le prési même si c’est trop tard de dire « si je savais » Du courage

  • 771408174Jack

    Mon problème, il nous dirige avec des triples nationalités, pauvre Afrique

Publiez un commentaire