Front contre le sommet de la Francophonie : la police surveille de très prés les mouvements de commissaire Keita

Front contre le sommet de la Francophonie : la police surveille de très prés les mouvements de commissaire Keita

La présence du commissaire Keita au sein du Front contre le sommet de la Francophonie intrigue au plus haut point la police. Ancien commissaire de Police Cheikhna Keita. Selon «Grand place», en allant répondre aux enquêteurs du commissariat central de Dakar lundi passé, Malick Noël Seck était accompagné de l’ex-commissaire, Cheikhna Keïta, et de Fatima Mbengue, la coordonnatrice du mouvement «Nittu deug (Homme de vérité). Mais si l’audition de Malick Noël Seck a porté sur l’itinéraire de leur marche, le lieu choisi pour leur sit-in et les heures de leurs différentes manifestations, celle de Fatima Mbengue a été axée sur l’implication du commissaire Cheikhna Keïta. Les policiers veulent savoir son degré d’engagement, son rôle dans le front contre la francophonie, le nombre de ses participations dans les réunions préparatoires, note le journal. L’ancien policier pourrait même être convoqué dans les prochaines heures ou prochains jours.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire