Fort McMurray menacée par un incendie gigantesque, évacuation de 6.000 habitants en Alberta

Fort McMurray menacée par un incendie gigantesque, évacuation de 6.000 habitants en Alberta

(AFP) – La ville de Fort McMurray, située en Alberta et point central de l’industrie pétrolière au Canada, fait face à un incendie dévastateur qui a rapidement doublé de taille en 24 heures, atteignant presque 21.000 hectares. Sous l’effet de vents puissants, les flammes se trouvent désormais à moins de 4,5 km de la ville. L’incendie survient malgré l’optimisme temporaire des autorités dû à une baisse des vents, qui pourraient repousser les flammes loin de zones cruciales.

L’évacuation de plus de 6.000 résidents a été ordonnée, tandis que la Première ministre de l’Alberta, Danielle Smith, a souligné la dure réalité des dangers constants d’incendies de forêt dans la région. Freddy Saulnier, un résident récemment installé, décrit la situation comme un ‘cauchemar’, comparant l’ambiance à celle d’un film d’horreur où ‘un monstre est caché derrière un arbre’. Des quartiers entiers sont en état d’alerte, avec fermetures de magasins et écoles, et une omniprésence de l’odeur de fumée.

La ville est cruciale pour l’économie en raison de son rôle dans l’extraction des sables bitumineux, qui contribue à faire du Canada le quatrième producteur mondial de pétrole et le premier exportateur vers les États-Unis. Cette catastrophe soulève des inquiétudes, car aucune entreprise n’a encore signalé d’impact direct sur ses opérations, mais les conditions de sécheresse sévères prévalant dans le pays évoquent un été potentiellement difficile après une année déjà exceptionnelle en 2023.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire